Massa Makan Diabaté

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Massa Makan Diabaté est un historien et écrivain malien, né en 1938 à Kita (Mali) et mort le 27 janvier 1988 à Bamako.

Citations[modifier]

Une hyène à jeun , 1988[modifier]

Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 9


Tout ce que je sais — et cela est aussi certain qu'aujourd'hui est né d'hier — c'est que le pouvoir peut mener celui qui l'exerce à la pire des duperies : se dire bonsoir à soi-même tandis que le soleil culmine au zénith.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 9


Si tu dis : j'ai honte des pas de danse de ma mère, c'est qu'elle t'a averti avant d'entrer dans la danse.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, scène 1, p. 15


Là où boivent les bœufs, il n'y a pas de calebasses.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, scène 1, p. 16


Si ton ami ne te dit pas la vérité, paie ton pire ennemi au prix fort pour qu'il te la dise.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, scène 1, p. 16


La colère, même juste, déforme les choses.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, scène 1, p. 17


(…) on trouve plus de certitude sur un visage que dans les paroles.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, scène 1, p. 17


Il n'y a pas de pouvoir sans limites sinon celui de Dieu.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 19


Il est plus difficile de mettre un fou aux fers que de lui raser ses cheveux.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 19


Si Dieu vous demande de porter une charge il vous donne toujours un coussinet.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 20


Un chef n'est pas obligé de dire tout ce qu'il va faire. Mais il est tenu de faire ce qu'il a promis.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 21


La parole du chef, c'est comme l'eau versée, elle ne se ramasse pas.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 21


La femme, l'enfant et le pouvoir peuvent opposer le fils au pere, le frere au frere, l'ami a l'ami.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 22


Celui qui commande ne dort pas. il se repose quand les soucis lui donnent quelque repit.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 23


Se tromper n'est pas grave. Il ne faut condamner que ceux qui persistent dans l'erreur.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte I, p. 27


Là où va la pirogue, ne va pas le cheval.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 32


Le poulet qui se mêle d’une querelle entre deux couteaux risque fort de se faire trancher le cou.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 32


L’homme qui marche derrière un éléphant n’a rien à redouter de la rosée.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 32


Tout bâtard peut s’appeler <<moi>>. Qui dit <<moi>> tout court, affiche sa bâtardise.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 33


Si tu dis que savoir parler ne sert à rien, c’est que la parole ne t’a pas sauvé de la mort.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 34


Là où est la foule, c’est là que se trouve Dieu.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 39


Le monde a commencé par l’ingratitude, et c’est l’ingratitude qui le détruira.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 39


On calomnie la mort, tandis que la vieillesse suffit pour disqualifier un homme.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 39


Les larmes méprisent leur confident sinon j’aurais pleuré, car pleurer c’est être consolé.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 41


En chacun de nous, il y a une lutte entre la femme aimée et DIEU.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 42


Il faut abandonner le pouvoir à caractère contraignant pour l’autorité afin d’être le lieu de référence.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 43


Aujourd’hui est né d’hier.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 43


Les meilleurs chefs sont ceux qui s’entourent d’hommes avisés.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 44


Les pires des hommes avisés sont ceux qui entourent les chefs.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 44


Si un homme d’expérience s’emplit la bouche de farine sèche, c’est qu’il a assez de salive pour la mâcher.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 46


On est maitre du mot qu’on n’a pas prononcé et esclave de celui qu’on a proféré.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 47


Il y a quatre sources d’ivresse : l’alcool, la femme, la belle musique, et le pouvoir.
  • Une hyène à jeun, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1988  (ISBN 2-218-01686-9), acte 1, p. 49


Le boucher de Kouta , 1982[modifier]

Le monde est une maison qui n’a ni portes ni fenêtres.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 3


L’âne est bien patient, mais à tirer sur sa queue il y a une limite.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 13


La colère, même juste déforme les choses, et il ne faut rien aborder avec un gros cœur, un cœur déraisonnablement irrigué.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 13


Qui se mêle d’un différend embrasse une bien mauvaise querelle.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 14


Quel que soit son dévouement, la nourrice ne donnera un frère a l’enfant dont elle a la garde.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 22


La chèvre qui bêle n’a pas si soif que ça, puisqu’elle a encore la force de bêler.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 23


On ne peut laver de la merde avec de l’urine.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 23


La fourmi ne pique que les couilles pour lesquelles elle n’a ni respect ni égards, mais jamais celles qui la recouvrent au point de l’étouffer.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 24


L’homme de la rue, c’est le peuple.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 28


Là où s’arrête ton regard, c’est là que commence la vie.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 28


Seul le vieux singe sait comment décortiquer la vieille arachide.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 30


Que la parole s’en aille d’une démarche de princesse gâtée et que des détails surgissent ça et là, donnant plus de relief au récit.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 31


Un homme, et un vrai, après avoir tété sa mère, doit téter l’oreille de sa femme. C’est-à-dire ne jamais prendre une décision sans la consulter.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 32


Une main lave l’autre. Mais la main ne peut atteindre correctement toutes les parties du corps.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 34


La dette est une corde qui sépare le veau de sa mère.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 46


Louer l’homme du moment n’avait jamais tué personne.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 52


Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 56


Il faut encaisser un coup de pied aujourd’hui pour demain en donner dix.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 56


Les larmes diminuent l’intensité de la colère.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 57


Le culte de la personnalité est toujours d’essence populaire.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 59


Sous l’orage, il faut se soucier de son fardeau quand on en porte un, et non de celui de son compagnon.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 71


Si tu minimises un complot, un coup bas, c’est qu’il a été tressé en ta présence.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 72


Dans ta vie, il y a une tache noire que tu ne pourras jamais laver.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 78


Le profit venant d’un homme de bien se mange à petites doses.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 85


Un émissaire est un esclave qui ne recouvre sa liberté qu’après avoir livré son message.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 87


Les Chinois ont bien raison ! Ils mangent tout ce qui a quatre pattes, sauf la table ; et tout ce qui a deux pattes sauf l’homme.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 95


La moitié de la réussite d’un commerçant réside dans sa capacité de discrétion.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 99


Toutes les nuits appartiennent au voleur, excepté celle où il est pris.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 100


La femme, ce n’est que reins et seins. Son soleil tombe en même temps que ses seins s’affaissent et que se ramollissent ses reins.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 101


Une femme seule est toujours une femme qui appelle un homme.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 103


Le bruit des perles autour des reins d’une femme, c’est aussi envoutant que celui d’un chapelet que l’on égrène. Le tintement des perles s’adresse au corps et celui du chapelet à l’esprit.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 104


La femme est toujours une chose nouvelle, comme la vie, comme la mort. La femme est plus forte que la mort.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 105


Dieu a ses raisons même s’il n’a pas toujours raison.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 106


Le chien n’est pas un animal aquatique. Mais si Dieu lui donne du poisson, il l’attrape.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 108


La langue ne contient pas d’os. On peut la tourner et retourner.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 109


Humilier une notabilité au grand jour, c’est se créer des ennemis.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 112


L’amoureux sur le chemin qui conduit à la case de la femme aimée n’entend pas le grondement du tonnerre.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 116


Raisonner un homme amoureux est aussi vain qu’essayer d’atteindre le soleil au moyen d’un lance-pierres.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 116


On ne peut traverser à gué un fleuve aux courants dangereux. Mais il est toujours possible d’y puiser pour étancher la soif.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 117


On ne peut avoir le passé, le présent et l’avenir d’une femme.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 118


Avoir confiance en une femme, c’est manger avec un sorcier.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 125


On ne peut pousser quelqu’un plus loin que le mur.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 133


Un homme est ce qu’il est, non ce qu’il était.
  • Le boucher de Kouta, Massa Makan Diabaté, éd. Hatier, coll. « Monde noir poche », 1982  (ISBN 2-218-06191-0), p. 138