Mary Pierce

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.
Mary Pierce en 2003

Mary Pierce est une joueuse de tennis française, née d'un père américain et d'une mère française, le 15 janvier 1975 à Montréal (Québec, Canada).

Citations[modifier]

Quand on s'apprête à entrer sur le court, pour jouer une finale, on a toujours les papillons dans l'estomac. Il n'y a rien à faire contre ça, ils sont toujours là. On est humain, on ressent des émotions, c'est normal. [...] Les papillons, parfois ça part tout de suite, parfois ça ne part jamais, et parfois ça part et ça revient. Et quand ça revient au moment de conclure, ouh là là ! C'est encore plus d'émotion !
  • Commentaire de Mary Pierce à propos de ce qu'on ressent pour une première finale en Grand Chelem, à l'occasion de la finale entre Francesca Schiavone et Samantha Stosur à Roland-Garros en 2010. Franco-américaine, Mary Pierce traduit littéralement en français une expression de langue anglaise, « to have butterflies in one's stomach » (« avoir des papillons dans l'estomac »), expression qui signifie « être nerveux » mais qui n'existe pas telle quelle en français.
  • « Pierce : "Les papillons dans l'estomac" », Dominique Bonnot (journaliste), Mary Pierce (interviewée), L'Équipe, samedi 5 juin 2010, p. 3


Citations rapportées[modifier]

Citations sur[modifier]

Le train qui hurle au lointain, les hirondelles qui volent de plus en plus bas, l'hélicoptère qui tournicote là-haut, rien ne peut la perturber. Pas même ce tempérament qui l'a souvent trahie par le passé. Depuis, elle a appris la patience.
  • « Et Mary Pierce se surprit à remporter l'ultime duel au soleil de Melbourne », Remy Charbaux, Libération, 30 janvier 1995 (lire en ligne)


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :