Maria Antonietta Torriani

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maria Antonietta Torriani.

Maria Antonietta Torriani (née le 1er janvier 1840 à Novare (Italie) et morte le 24 mars 1920 à Milan) est une écrivaine italienne.

Articles[modifier]

La donna povera. Lettera della Marchesa Colombi alla signora Neera[modifier]

Écoutez, Madame Neera ; – Je vous jure que je n’aspire pas à voir la femme au parlement. […] Le jour où je devrais voir avec mes propres yeux une députée, une médecine, une avocate sous le beau ciel d’Italie, ce serait le jour le plus triste de ma vie.
  • (it) Senta, signora Neera ; — Io le giuro […] che non aspiro a vedere la donna in parlamento. […] Il giorno in cui dovessi vedere co' miei propri occhi una deputatessa, una medichessa, un'avvocatessa sotto il bel cielo d'Italia, sarebbe il giorno più triste della mia vita.
  • (it) « La donna povera. Lettera della Marchesa Colombi alla signora Neera », Maria Antonietta Torriani (trad. Wikiquote), L’Illustrazione italiana, nº 25, 16 avril 1876, p. 398 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :