Marcelle Tinayre

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Marcelle Tinayre dans les années 1910.

Marguerite Suzanne Marcelle Chasteau dite Marcelle Tinayre, née le 8 octobre 1870 à Tulle et morte le 23 août 1948 à Grosrouve, est une femme de lettres française.

Figures dans la nuit, 1926[modifier]

L’amour est une maladie cruelle. On en peut mourir, mais, si l’on veut guérir, on guérit toujours, soit par le remède qu’apporte le temps, soit par la satiété, le dégoût et le changement.
  • Sosipatra et la courtisane, Marcelle Tinayre, éd. Calmann-Lévy, éditeur, 1926, chap. sosipatra et la courtisane, p. 96 (texte intégral sur Wikisource)


Citations à propos de Marcelle Tinayre[modifier]

À ce point de vue, les premiers romans de Marcelle Tinayre ont servi la grande cause du féminisme ; elle est entrée dans la lutte, comme la jeune amazone Perseis, défendant le bouclier d’Alexandre ; plus heureuse que son héroïne, elle a gardé la vie en gagnant la victoire.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :