Marc Bloch

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Bloch

Marc Bloch, né le 6 juillet 1886 à Lyon (Rhône) et mort sous les balles allemandes le 16 juin 1944 à Saint-Didier-de-Formans (Ain), est un historien médiéviste et un résistant français.

L'étrange défaite, 1940[modifier]

Je suis Juif, sinon par la religion, que je ne pratique point, non plus que nulle autre, du moins par la naissance. Je n'en tire ni orgueil ni honte, étant, je l'espère, assez bon historien pour n'ignorer point que les prédispositions raciales sont un mythe et la notion même de race pure une absurdité particulièrement flagrante, lorsqu'elle prétend s'appliquer, comme ici, à ce qui fut, en réalité, un groupe de croyants, recrutés, jadis, dans tout le monde méditerranéen, turco-khazar et slave. Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas : en face d'un antisémite.
  • L'étrange défaite (1940), Marc Bloch, éd. Gallimard, coll. « Folio Histoire », 1990, p. 31


Peut être serait-ce un bienfait, pour un vieux peuple, de savoir plus facilement oublier : car le souvenir brouille parfois l'image du présent et l'homme, avant tout, a besoin de s'adapter au neuf.
  • L'étrange défaite (1940), Marc Bloch, éd. Gallimard, coll. « Folio Histoire », 1990, p. 100


Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l'histoire de France, ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération.
  • L'étrange défaite (1940), Marc Bloch, éd. Gallimard, coll. « Folio Histoire », 1990, p. 198


En un mot, alors que nos chefs ont prétendu renouveler la guerre de 1915-1918, les Allemands faisaient celle de 1940.
  • L'étrange défaite (1940), Marc Bloch, éd. Gallimard, coll. « Folio Histoire », 1990, p. 157


Apologie pour l'histoire ou métier d'historien, 1941[modifier]

Satanique ennemi de la véritable histoire : la manie du jugement.
  • Apologie pour l'histoire ou métier d'historien (1941), Marc Bloch, éd. Armand Colin, 1967, p. 7


Citations rapportées[modifier]

Nous demandons un enseignement secondaire très largement ouvert. Son rôle est de former les élites, sans acception d'origine ou de fortune. Du moment donc qu'il doit cesser d'être (ou de redevenir) un enseignement de classe, une sélection s'imposera.

  • Citation rapportée de Marc Bloch, Sur la réforme de l'enseignement, dans l'Histoire, la Guerre, la Résistance, p788


Signature

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :