Marée stellaire

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Books-aj.svg aj ashton 01.svg
Il existe une fiche de références pour cette œuvre :
Marée stellaire.

Marée stellaire est le 2e livre de David Brin appartenant au cycle de l'Élévation.

Citations du livre[modifier]

Pauvre Homo sapiens ! L’histoire de l’humanité révélait de telles souffrances au cours des millénaires de gauche adolescence d’avant le Contact, alors qu’ils n’étaient que des ignorants coupés de la société galactique.
  • Citation du capitaine Creideiki


Héritiers d’une tradition de technologie de bouts de ficelle, les leaders de la Terre étaient convaincus que l’innovation pouvait se révéler payante, même en cette période tardive de l’Histoire galactique.
  • Citation de Thomas Orley


Un médecin se doit d’être un intellectuel tout autant qu’un alchimiste, un détective tout autant qu’un chaman, songeait Makanee.
  • Citation de Makanee


Des iconoclastes humains continuaient en effet à prétendre qu’une race pré-cognitive était en mesure d’accéder au niveau d’intelligence requis pour le voyage spatial par le simple jeu de l’évolution et sans l’intervention d’une race patronne. La plupart des Galactiques trouvaient évidemment cette idée tout aussi saugrenue qu’absurde, mais l’impuissance à découvrir quel avait été le mystérieux bienfaiteur de l’humanité valait à cette théorie quelques adhérents.


Repose-Toi : Repose-Toi Puis Écoute
Repose-Toi Puis Écoute Puis Apprends, Creideiki
Car Montent Les Marées Stellaires
Dans Les Courants De L’Ombre
Pour Ce Qui Doit Être

  • Marée stellaire (1983), David Brin (trad. Gérard Lebec), éd. Gallimard, coll. « Folio Science-fiction », 2008  (ISBN 978-2-07-034854-1), chap. Épilogue, p. 347-348


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :