Lynn Margulis

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lynn Margulis (2005).

Lynn Margulis (1938-2011) est une microbiologiste américaine, professeure à l'université du Massachusetts à Amherst.

Citations[modifier]

La nature complexe des sociétés futures est appelée à devenir dépendante de l'intelligence des ordinateurs, et surveillée par ceux-ci. Les mouvements sociaux, les transactions financières et les découvertes des explorateurs seront enregistrés dans la mémoire des machines pour y être restaurée plus fidèlement.
  • L'univers bactériel (1986), Lynn Margulis et Dorion Sagan (trad. Gérard Blanc), éd. Éditions du Seuil, coll. « Sciences », 1986  (ISBN 2-02-052568-2), partie Le supercosme à venir, p. 280


La vie est un appareil métabolique qui non seulement reproduit mais aussi stocke frénétiquement et utilise l'information afin de résister à la dégradation.
  • Analogies basées sur l'informatique citant notamment le logiciel de reproduction
  • L'univers bactériel (1986), Lynn Margulis et Dorion Sagan (trad. Gérard Blanc), éd. Éditions du Seuil, coll. « Sciences », 2002  (ISBN 2-02-052568-2), partie Le supercosme à venir, p. 294


Il est surprenant que les bactéries, que l'on associe communément à la maladie, soient sans doute le facteur le plus important de l'origine des espèces.
  • Propos du méconnu Ivan Emmanuel Wallin (1899-1961) dans son ouvrage remarquablement précurseur, Symbionticism and the Origin of Species
  • L'univers bactériel (1986), Lynn Margulis et Dorion Sagan (trad. Gérard Blanc), éd. Éditions du Seuil, coll. « Sciences », 2002  (ISBN 2-02-052568-2), partie Postface inédite publiée en 2002, p. 311


Toutes les bactéries appartiennent à une communauté mondiale interfertile assez semblable à l'Internet, mais l'ayant précédé, au bas mot, de deux milliards d'années.
  • Idée de Sorin Sonea présenté dans le dernier ouvrage de Lynn Margulis : Merging Genomes. A New Theory of Evolution, New York, Basic Books, 2002.
  • L'univers bactériel (1986), Lynn Margulis et Dorion Sagan (trad. Gérard Blanc), éd. Éditions du Seuil, coll. « Sciences », 2002  (ISBN 2-02-052568-2), partie Postface inédite publiée en 2002, p. 314


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :