Luc Dietrich

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Luc Dietrich, né à Dijon en 1913 et mort en 1944, était un écrivain français.

Citations[modifier]

— Pourquoi dis-tu que ce qui est neuf est laid ?
— Oui, c'est laid, c'est couvert de peinture et en fer-blanc, tandis que ce qui est vieux est toujours comme un livre d'images. Une vieille chaise quand on n'a rien à faire et qu'on la regarde, on y trouve une pomme, une petite fleur dans un coin et plus loin un poisson, un château et les vers ont fait un corridor sous le château. Et la vieille chaise a vu passer les gens, tandis que la neuve elle est partout égale, on s'ennuie à la regarder et elle n'a rien vu, on lui a bouché tous ses yeux avec de la peinture.

  • Le Bonheur des tristes (1935), Luc Dietrich, éd. Denoël, coll. « Le Livre de Poche », 1945, chap. 2 Le bonheur des tristes, p. 40


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :