Lord of War

Citations « Lord of War » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Lord of War est film américain d'Andrew Niccol sorti en 2005.

Andre Baptiste Sr.[modifier]

Une balle d'un enfant de 14 ans est aussi efficace que l'une d'un homme de 40 ans. Souvent même plus efficace.

  • (en) A bullet from a fourteen-year-old is just as effective as one from a forty-year-old. Often more effective.
  • Eamonn Walker, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Yuri Orlov[modifier]

On estime à environ 550 millions le nombre d'armes à feu actuellement en circulation. Autrement dit il y a un homme sur douze qui est armé sur cette planète. La seule question c'est [il tire une bouffée de fumée de son cigare, puis l'expire] … comment armer les onze autres ?

  • (en) There are over 550 million firearms in worldwide circulation. That's one firearm for every twelve people on the planet. The only question is … how do we arm the other eleven ?
  • Phrase dite en introduction du film, avant le générique de début.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Thomas Murat)


La première fois qu'on vend une arme c'est un peu comme la première fois qu'on fait l'amour : on ne sait absolument pas ce qu'on fait mais c'est très excitant et quoiqu'il arrive on se dit que ça se termine beaucoup trop vite.

  • (en) The first time you sell a gun is lot like the first time you have sex : you have absolutely no idea what you're doing but it's exciting and, one way or another it's over too fast.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Thomas Murat)


Je n'ai jamais fait d'affaires avec Ben Laden. Pas pour des raisons morales, mais parce qu'à l'époque il faisait des chèques en bois.

  • (en) I never sold to Oussama Ben Laden. Not any moral grounds, but back then he was always bouncing cheque.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Thomas Murat)


J'ai autant de clients de gauche que de droite, je travaillerais même avec des pacifistes mais ce ne sont pas d'assez gros consommateurs.

  • (en) I sold to leftists, and rightists. I'd sell to pacifists, but they're not the most regular customers.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Thomas Murat)


Combien de vendeurs d'auto parlent de leur travail ? Hein ? Combien de vendeurs de tabac ? Pourtant leurs deux produits tuent plus de monde chaque année que les miens ! Et sur les miens : il y a un cran d'sûreté !

  • (en) How many car salesmen talk about their work, huh? How many cigarette salesmen? Both their products kill more people every year than mine. At least mine has a safety switch.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Thomas Murat)


Il faut le jeter maintenant qu'il a été utilisé. À qui je vendrais une occase ?

  • (en) And now we've get to throw it. An used gun! I cannot sell used gun!
  • Phrase dite à André Baptiste après que celui-ci ait tué d'une balle dans la tête un jeune militaire avec une arme montrée en « échantillon » juste devant Yuri Orlov.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Thomas Murat)


J'étais dans la zone la plus craignos du sida sur la planète, où une personne sur quatre est touchée. Et ils avaient rien trouvé de mieux que de mettre une certaine Iman et une certaine Naomi dans mon pieu. Et pas de trace d'une capote dans un rayon de 100 bornes.

  • (en) In the most AIDS-infested region of the globe - where 1 in 4 is infected - Andy's idea of a joke was to put a young Iman and a young Naomi in my bed - and no condom within a hundred miles.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. inconnu)


La première et plus importante règle du trafic d'arme est de ne jamais se faire tirer dessus avec sa propre marchandise.

  • (en) The first and most important rule of gunrunning is never get shot with your own merchandise.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


On ne peut pas forcer quelqu'un à tomber amoureux de soi, mais il est tout à fait possible d'améliorer ses chances.

  • (en) You can't force somebody to fall in love with you, but you can definitely improve your odds.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


D'après mon expérience, certaines des relations les plus réussies sont basées sur le mensonge et la tromperie. Comme c'est là qu'elles termineront de toutes façons, c'est la manière logique de les commencer.

  • (en) In my experience, some of the most successful relationships are based on lies and deceit. Since that's where they usually end up anyway, it's a logical place to start.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Chacun de nous voyait en l'autre quelque chose en lui qu'il n'aimait pas, comme si on se tendait réciproquement un miroir.

  • À propos d'Andre-Baptiste.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Thomas Murat)


À quatre mois et demi, un fœtus humain a la queue d'un reptile, un vestige de notre évolution. Peut-être était-ce ce à quoi je ne pouvais échapper. On peut combattre de nombreux ennemis et survivre, mais si on combat sa biologie, on perd toujours.

  • (en) At four and a half months old, a human fetus has a reptile's tail, a remnant of our evolution. Maybe that's what I couldn't escape. You can fight a lot of enemies and survive but if you fight your biology, you always lose.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


On dit: "Le mal l'emporte quand les hommes de bien se croisent les bras" ce qu'on devrait dire c'est, le mal l'emporte.

  • (en) They say evil prevails when good men fail to act. What they ought to say is : evil prevails.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Il n'y a que deux calamités dans la vie. La première est de ne pas obtenir ce que l'on désire. L'autre est de l'obtenir.

  • (en) There are only two tragedies in life. One is not getting what you want. The other is getting it.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


[au spectateur] Vous savez qui héritera de la Terre ? Les marchands d'armes. Parce que tous les autres sont trop occupés à s'entretuer. C'est le secret si on veut survivre. Ne jamais faire la guerre. [pause] Surtout pas contre soi-même.

  • (en) You know who's going to inherit the Earth? Arms dealers. Because everyone else is too busy killing each other. That's the secret to survival. Never go to war. [pause] Especially with yourself.
  • Dernière phrase du film.
  • Nicolas Cage, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Jack Valentine[modifier]

Aujourd'hui, neuf victimes de guerre sur dix sont tuées avec des fusils d'assaut et de petites armes comme les tiennes [de Yuri]. Ces missiles nucléaires ? Ils attendent dans leur silo. Ton AK-47 ? Ça c'est la vraie arme de destruction massive.

  • (en) Nine out of ten war victims today are killed with assault rifles and small arms like yours [Yuri]. Those nuclear missiles? They sit in their silos. Your AK-47? That is the real weapon of mass destruction.
  • Ethan Hawke, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Simeon Weisz[modifier]

Les balles changent les gouvernements bien plus certainement que les bulletins de votes.

  • (en) Bullets change governments far surer than votes.
  • Ian Holm, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Le problème avec les trafiquants d'armes en guerre, c'est qu'ils ne sont jamais à court de munitions.

  • (en) The problem with gunrunners going to war is that there's no shortage of ammunition.
  • Ian Holm, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Dialogues[modifier]

Yuri Orlov : Tu lis les journaux, Vit ?
Vitaly Orlov : Les journaux ? C'est toujours la même chose.
Yuri Orlov : Exactement. Tous les jours des gens se tirent dessus. Tu sais ce que je fais quand je vois ça ? Je regarde quelles armes ils utilisent, et me demande : pourquoi pas les miennes ?

  • (en)

    Yuri Orlov : You read the newspapers, Vit?
    Vitaly Orlov : Newspaper? It's always the same.
    Yuri Orlov : You're right. Every day there's people shooting each other. You know what I do when I see that? I look to see what guns they're using and I think to myself, why not my guns?

  • Nicolas Cage et Jared Leto, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. Wikiquote)


Andre Baptiste Jr. : Tu peux me trouver le flingue de Rambo?
Yuri Orlov : Le premier, le deuxième ou le troisième?
Andre Baptiste Jr. : J'ai vu que le premier.

  • (en) Andre Baptiste Jr. : Can you bring me the gun of Rambo?
    Yuri Orlov : Part One, Two, or Three?
    Andre Baptiste Jr. : I've only seen Part One.
  • Nicolas Cage, Sammi Rotibi, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. inconnu)


Andre Baptiste Sr. : On dit de moi que je suis un dieu de guerre. Mais je crois que vous méritez ce qualificatif mieux que moi.
Yuri Orlov : On dit « seigneur de guerre ».
Andre Baptiste Sr. : Merci, mais je le préfère à ma façon.

  • (en) Andre Baptiste Sr. : You know, they call me the Lord of War, but perhaps it is you.
    Yuri Orlov : It's not « lord of war », it's « warlord ».
    Andre Baptiste Sr. : Thank you, but I prefer it my way.
  • Nicolas Cage, Eamonn Walker, Lord of War (2005), écrit par Andrew Niccol (trad. inconnu)


Autres projets: