Lila Downs

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lila Downs, 13 février 2005

Lila Downs (née le 9 septembre 1968 à Tlaxiaco, Oaxaca) est une chanteuse mexicaine. Elle chante ses propres compositions en mixtèque, en zapotèque, en maya et en nahuatl, mais aussi en espagnol et en anglais. Après avoir émergé sur la scène latino-américaine dans les années 1990, elle connaît un succès international dès 2001 grâce au titre « La Línea » et l'album Border. Célèbre pour ses chansons mélangeant rock et musique du monde, elle est également renommée pour ses talents de danseuse, les chansons « La Cumbia del Mole » et « Zapata se Queda » sont ses 2 plus grands succès.

Border (2001)[modifier]

Lila Downs, 7 juin 2007

Je suis de l'eau qui a la forme d'un corps,
la terre la boira,

Je suis du feu, de l'air compact,
je ne durerai pas.

Le vent au-dessus de la terre
renverse les morts, au-dessus de la mer,
il les plante dans des trous dans le sable,
verse sur eux de la chaux.

  • (es)

    Agua soy que tiene cuerpo,
    la tierra la beberá,

    Fuego soy, aire compacto,
    no he de durar.

    El viento sobre la tierra
    tumba muertos, sobre el mar,
    los siembras en hoyos de arena,
    les echa cal.

  • Refrain de « Me Corazón Me Recuerda ».
  • La Línea, Lila Downs (trad. Wikiquote), Lila Downs, album Border (2001 chez Narada Productions).


Oh quelle merveille c'est là que la NAFTA a provoquée
depuis une ligne imaginaire d'un chivi chivi colo
qu'un enfant aux yeux de lune chanta des mots fleuris
ce monde matériel est seulement passager
ce monde matériel est seulement passager

  • (es)

    Oh qué maravilla es ésta lo que el TLC provocó
    de una raya imaginaria de un chivi chivi coló
    que un niño de ojos de luna palabras de flor cantó
    este mundo material solamente es pasajero
    este mundo material solamente es pasajero

  • Refrain de « La Línea ».
  • La Línea, Lila Downs (trad. Wikiquote), Lila Downs, album Border (2001 chez Narada Productions).


Qu'elle est sombre, la fumée qui tombe du ciel
et trempées de notre sang sont les plumes du temps

  • (en)

    How dark is the smoke that falls from the sky
    and soaked in our blood are the feathers of time

  • Refrain de « Smoke ».
  • La Línea, Lila Downs (trad. Wikiquote), Lila Downs, album Border (2001 chez Narada Productions).


La Cantina (2006)[modifier]

Ma Soledad chérie
va me préparer un mole.
Vers le ciel de Montealban,
la nuit je rêve de toi.

  • (es)

    Mi querida Soledad,
    Me va a guisar un molito.
    Por el cielo de Montealban,
    De noche sueño contigo.

  • Refrain de « La Cumbia del mole ».
  • La Cumbia del mole, Lila Downs (trad. Wikiquote), Lila Downs, album La Cantina (2006 chez Narada Productions).


Pecados y Milagros (2008)[modifier]

Ay, ay, ay, ay,
quand je rêve de toi,
le calme apparaît
sur tout mon chemin.
Ay, ay, ay, ay,
quand je rêve de toi,
je n'ai plus ni peur ni doute
sur mon destin.

  • (es)

    Ay, ay, ay, ay,
    cuando sueño contigo,
    se dibuja el sereno,
    por todo mi camino.
    Ay, ay, ay, ay,
    cuando sueño contigo,
    no hay ni miedo ni duda
    sobre mi destino.

  • Refrain de « Zapata Se Queda ».
  • Zapata Se Queda, Lila Downs (trad. Wikiquote), Lila Downs, album Pecados y Milagros (2008 chez Narada Productions).


Citations dans la presse[modifier]

John:Je suis simplement curieux d'en savoir plus sur votre famille. Vous avez mentionné hier, sur scène, les origines... indiennes ? de votre grand-mère. Qu'est-ce que c'était... mixtèque ?
Lila: Oui, mixtèque. Ma mère parlait toujours en mixtèque dans la famille. Ma mère ne me l'a pas appris, parce qu'elle avait honte. A Mexico nous avons aussi très honte de nos origines indiennes, de notre indianité, et de notre couleur de peau ? Parce que ces choses-là durent depuis des siècles depuis, vous savez, les Espagnols, le fait d'avoir honte de ces choses. Mais maintenant, avec le mouvement zapatiste et tout ça, je pense que nous sommes en train de sortir du placard [Elle rit]... vous savez, les choses changent. Bref, je suis passé par une période très difficile, parce que je m'identifiais davantage avec les origines... angliches (Anglo) ? de mon père. Je me décolorais les cheveux... au temps où je vivais dans le Minnesota, j'ai été blonde ! [Elle rit.]
  • (en) John: I’m just curious about the family. You mentioned yesterday onstage your grandmother’s…Indian? background. What was that – Mixtecan?
    Lila: Yes, Mixtecan. My mother always spoke in Mixtecan in the family. My mother didn’t teach it to me, because she was ashamed. In Mexico we also have much shame of our Indian roots, of our Indian-ness, of our color of skin? Because these things have centuries from, you know, the Spanish, to feel ashamed about these things. But now, with the Zapatista movement and everything, I think we’re finally coming out [Laughs] – you know, things are changing. Well, I went thro a very difficult time, because I identified more with my father’s…Anglo background? I used to bleach my hair – when I was living in Minnesota, I used to be blonde! [Laughs]
  • (en) « A Four-Way Conversation:Lila & Jamie Downs, Paul Cohen, John McLaughlin », John McLaughlin et Jamie Downs (propos recueillis par) (trad. Wikiquote), thedigitalfolklife.org, août 2001 (lire en ligne)


Lila:J'ai laissé tomber l'école, je suivais partout les Grateful Dead, je suis allé aux concerts de Rainbow. Je pense que j'avais besoin de prendre contact avec les racines de l'humanité, le fait d'être seulement ce qu'on est basiquement, qui on se révèle être, et vivre dans les rues m'a beaucoup appris sur qui on est. Et ensuite je suis revenue à la tradition de ma grand-mère. Je me souviens de ce dont elle me parlait, comme le serpent qui vient du ciel, et apporte la pluie, et il y a un autre serpent sous terre, qui apporte l'eau. Et ces choses, je les ai retrouvées dans les codex.

John: Les codex mixtèques ?

Lila:Oui, c'est ça. Et j'ai composé des poèmes sur ces sujets-là, avec ma mère, en interprétant la langue, qui est une langue poétique, magnifique. Et nous avons fait cet album, Tree of Life.
  • (en) I dropped out of school, I followed around the Grateful Dead, I went to the Rainbow Gatherings. I think I needed to get in touch with the roots of humanity, of being just your basic who you are, who you come out as, and living on the streets taught me a lot about who you are. And then I go back to my grandmother’s tradition. I remember the things she would tell me about, like the snake that comes from the sky, and brings the rain, and there’s another snake underground, that brings the water. And these things I also found in the codices.
    John: The Mixtec codices?
    Lila: Right. Yeah. And I wrote poems about these things, together with my mother, interpreting the language, which is a poetic, beautiful language. And we did that Tree of Life album.
  • À propos de Tree of Life, l'un de ses premiers albums.
  • (en) « A Four-Way Conversation:Lila & Jamie Downs, Paul Cohen, John McLaughlin », John McLaughlin et Jamie Downs (propos recueillis par) (trad. Wikiquote), thedigitalfolklife.org, août 2001 (lire en ligne)


John:Quand as-tu su que tu deviendrais musicienne ?
Lila:Je... Je chantais souvent quand j'étais vraiment jeune, et j'adorais bricoler les paroles, et, tu sais, chanter sur la musique. Mais quand je suis allée à l'université, j'étudiais le chant comme matière principale, et j'étudiais l'opéra aussi, et mes journées étaient pleines de théorie, de piano, de chorales et de toutes sortes d'activités de ce genre. Et puis soudain je me suis dit : « Je pense que je suis en train de passer à côté d'une part importante de la vie. » J'ai voulu en apprendre plus sur le monde.
  • (en) John: How early did you know you were going to be a musician?
    Lila:I… used to sing when I was really young, and I loved to fiddle with records and, you know, sing along to the music. But when I went to college, I was a voice major, and I was studying opera as well, and my days were busy with theory and piano and choir and all these things. And then I suddenly thought, "I think I’m missing out on a big part of life." I wanted to know more about the world.
  • (en) « A Four-Way Conversation:Lila & Jamie Downs, Paul Cohen, John McLaughlin », John McLaughlin et Jamie Downs (propos recueillis par) (trad. Wikiquote), thedigitalfolklife.org, août 2001 (lire en ligne)


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :