Liberté d'enseignement

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liberté d'enseignement est le droit de fonder et diriger un établissement d'enseignement privé, d'y enseigner, ainsi que celui pour tout élève de fréquenter une telle institution.


Citations[modifier]

Oppose-t-on à ces doctrinaires de la République que du même coup ils tueront la liberté ? Ils ont une réponse toute prête. Ceux qui demandent la liberté d'enseignement sont des ultralibéraux, des utopistes, des rêveurs.
  • Propos tenus en 1880, à propos de la liberté d'enseignement et de ceux qui s'y opposent
  • Le parti libéral, suivi de La liberté d'enseignement et les projets de loi de M. Jules Ferry (1880), Edouard Laboulaye, éd. Les Belles Lettres, coll. « Bibliothèque classique de la liberté », 2007  (ISBN 978-2251390451), partie La liberté d'enseignement et les projets de loi de M. Jules Ferry, chap. 2, p. 174-175


Puisqu'il faut de toute façon choisir pour les enfants, c'est à ceux qui les aiment le plus et en sont les premiers responsables, les parents d'abord (sauf exception), qu'il revient de choisir le milieu spirituel de leur éducation et donc l'école correspondante.
  • « Les abus de la Miviludes », Jean-Michel Beaussant, L'Homme nouveau, nº 1473, 3 juillet 2010, p. 11


Or, loin d'être sectaires ou hors la loi (naturelle), la quasi-totalité des écoles "hors contrat", par correspondance, familiales... se créent justement pour échapper à l'emprise du Mammouth sectaire qui s'enlise toujours plus dans les sables mouvant de son échec scolaire.
  • Mammouth sectaire=l'éducation nationale française
  • « Les abus de la Miviludes », Jean-Michel Beaussant, L'Homme nouveau, nº 1473, 3 juillet 2010, p. 11


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :