Les Parapluies de Cherbourg

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Parapluies de Cherbourg est un film musical franco-allemand réalisé par Jacques Demy et sorti en 1964. C'est le premier des deux films entièrement chantés de Jacques Demy, le second étant Une chambre en ville (1982).

Citations[modifier]

Guy : Aubin tout à l'heure m'a demandé de faire une heure de plus : tu parles ! Ce soir c'est sacré ! Je vais au théâtre.
Un premier employé du garage : Qu'est-ce que tu vas voir ?
Guy : Carmen !
L'employé du garage (citant Carmen) : « L'amour est enfant de Bohême, la la la la la la la la la ! »
Un second employé du garage : J'aime pas l'opéra ! Le ciné c'est mieux !
Un troisième employé du garage : Moi ce soir je vais danser, la la la la la la la ! (Voyant un camarade sortir un paquet de cigarettes.) Donne-moi une pipe !
Le second employé du garage (continuant) : Tous ces gens qui chantent, moi, tu comprends, ça me fait mal. J'aime mieux l'ciné !
Le premier employé du garage : Tu l'as déjà dit.
Guy : Tchao, les gars !
Les autres (en chœur) : Tchao !
Guy : A demain !

  • Nino Castelnuovo doublé par José Bartel ; [Jean Champion, Pierre Caden, Jean-Pierre Dorat doublé par Michel Legrand, Hervé Legrand], Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Geneviève : J'aime mieux partir n'importe où, ne plus revoir maman, que de te perdre. Nous nous marierons en cachette.
Guy : Oh, tu sais, maintenant, ça n'a plus d'importance, nous avons même tout notre temps. Ce matin j'ai reçu cette feuille de route et je dois partir, pour deux ans. Alors le mariage on en reparlera plus tard... avec ce qui se passe en Algérie en ce moment, je ne reviendrai pas d'ici longtemps...
(Les deux amoureux vont s'asseoir dans un café.)
Geneviève : Mais je ne pourrai jamais vivre sans toi, je ne pourrai pas, je pars pas, j'en mourrai. Je te cacherai et je te garderai, mais mon amour, ne me quitte pas...
Guy : Tu sais bien que ce n'est pas possible...
Geneviève : Je ne te quitterai pas...
Guy : Mon amour, il faudra pourtant que je parte. Tu sauras que moi, je ne penserai qu'à toi, mais je sais que toi, tu m'attendras.
Geneviève : Deux ans, deux ans de notre vie !
Guy : Ne pleure pas, je t'en supplie...
Geneviève : Deux ans, non, je ne pourrai pas !

  • Début de la chanson d'adieu des amants, l'un des airs les plus connus du film.
  • Catherine Deneuve doublée pour le chant par Danielle Licari, Nino Castelnuovo doublé par José Bartel, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Madame Emery : Tu me caches quelque chose.
Geneviève : Mais non. (Un temps.) Je suis enceinte, maman.
Madame Emery : C'est épouvantable. Enceinte de Guy ! Comment est-ce possible ?
Geneviève (la regardant) : Rassure-toi : comme tout le monde.

  • Catherine Deneuve doublée pour le chant par Danielle Licari, Anne Vernon doublée par Christiane Legrand, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


(Geneviève rentre chez elle après avoir passé la soirée dans la chambre de Guy.)
Madame Emery : Qu'as-tu fait ?
Geneviève : Maman ! (Elle vient poser sa tête sur les genoux de sa mère.) Il s'en va, il part pour deux ans. Je ne pourrai pas vivre sans lui. J'en mourrai.
Madame Emery : Ne pleure pas ! Regarde-moi. On ne meurt d'amour qu'au cinéma.

  • Catherine Deneuve doublée pour le chant par Danielle Licari, Anne Vernon doublée par Christiane Legrand, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Geneviève (à Guy) : Mon amour, je t'attendrai toute ma vie.
  • Catherine Deneuve doublée pour le chant par Danielle Licari, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Guy (parlant de l'Algérie dans sa lettre à Geneviève) : Hier soir une patrouille est tombée dans une embuscade et trois soldats sont morts. Je ne crois pas pourtant que le danger ici soit grand, mais, c'est étrange, le soleil et la mort voyagent ensemble.
  • Nino Castelnuovo doublé par José Bartel, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Geneviève : C'est drôle, l'absence... Il me semble que Guy est parti depuis des années. Quand je regarde cette photo j'oublie jusqu'à son visage, et quand je pense à lui c'est cette photo que je vois. C'est tout ce qui me reste de lui.
  • Catherine Deneuve doublée pour le chant par Danielle Licari, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Madame Emery : (Parlant de Roland Cassard.) Ce n'est pas un coureur de jupons, un de ces beaux-parleurs qui rôdent, mais un homme qui a vécu et que la vie a marqué.
Geneviève : Je sais, maman, ne me fais pas l'article. Tu me parles de lui comme tu me parles de tes parapluies.
Madame Emery : C'est parce qu'il te protègera, Geneviève.

  • Catherine Deneuve doublée pour le chant par Danielle Licari, Anne Vernon doublée par Christiane Legrand, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Geneviève : Pourquoi l'absence est-elle si lourde à supporter ? Pourquoi s'éloigne-t-il de moi ? Moi qui serais morte pour lui, pourquoi ne suis-je pas morte ?
  • Catherine Deneuve doublée pour le chant par Danielle Licari, Les Parapluies de Cherbourg (1964), écrit par Jacques Demy


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :