Les Enfants du paradis

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Capture d'écran des Enfants du Paradis.

Les Enfants du paradis est un film français de Marcel Carné, sorti en 1945.

Citations[modifier]

Garance : On m'appelle Garance, c'est le nom d'une fleur.
  • Arletty, Les Enfants du paradis (1945), écrit par Jacques Prévert


Garance : Vous avez la tête trop chaude, Pierre-François. Et le cœur trop froid. Je crains les courants d'air et je tiens à ma santé.
  • Garance s'adressant à Lacenaire qui tente de la séduire.
  • Arletty, Les Enfants du paradis (1945), écrit par Jacques Prévert


Garance : C'est extraordinaire, Édouard. Non seulement vous êtes riche, mais encore vous voulez qu'on vous aime comme si vous étiez pauvre ! Et les pauvres, alors ? Soyez un peu raisonnable, mon ami. On ne peut tout de même pas tout leur prendre aux pauvres.
  • Garance s'adressant au comte de Montray qui l'entretient.
  • Arletty, Les Enfants du paradis (1945), écrit par Jacques Prévert