Les Chinois à Paris

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Chinois à Paris est un film de Jean Yanne de 1974.

Dialogues[modifier]

Le Président de la République française : Alors, qu’est ce que je dis aux Français ?
Le conseiller du Président : Eh bien, que c’est foutu, Monsieur le Président.
Le président de la République française : Oui bon d’accord, mais comment je leur dis ?
Le conseiller du Président : Comme d’habitude : "Mes chers compatriotes, ce sont des temps difficiles mais…"

  • Bernard Blier et Lawrence Riesner, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne


Mais vous êtes fou ?
Général Pou-Yen : Non je suis Pou ! Fou c’est mon cousin !
  • Kyozo Nagatsuka, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne


Tu es mou.
Général Pou-Yen : Non pas mou, je suis Pou ! Mou c’est mon père !
  • Kyozo Nagatsuka, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne


Slogans et mots d’ordre du nouveau régime[modifier]

Le tuyau de poêle est l’avenir de la France.
  • Slogan, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne
Va travailler en Chine !
  • Slogan, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne
Le stupre et la fornication sont les plus farouches ennemis de la productivité.
  • Slogan, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne
Vive la collaboration sino-française ! 中法合作万岁! (transcription pinyin : Zhōngfǎ hézuò wànsuì !)
  • Slogan, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne
Le bonheur est au bout du sacrifice !
  • Slogan, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne
Dénoncez les ennemis de l’amitié franco-chinoise
  • Slogan, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne


Parodie du Chant des partisans[modifier]

Compagnon, entends-tu, c’est le cri du renard qui résonne. Compagnon, entends-tu, c’est le cri du canard qui frissonne. Dès demain les canards chasseront ces horribles volailles. [...]
  • Chanson, Les Chinois à Paris (1974), écrit par Gérard Sire, Roger Beauvais et Jean Yanne


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :