Les Carnets de Monsieur Manatane

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Carnets de Monsieur Manatane est une série télévisée belge en 48 épisodes de trois minutes, créée par Benoît Poelvoorde et Pascal Le Brun et diffusée entre 1997 et 1998 à la télévision sur Canal+ entre autres lors de l'émission Nulle part ailleurs.

Citations[modifier]

J'avais une amie chanteuse (dont je tairai le nom - secret professionnel oblige - et qui eut son petit succès dans les années soixante), qui vint me voir un jour et me dit : "Jean-François, je crains que mon visage ne soit un peu fané..." Je lui dit : "Non, Sheila. Tu as simplement trop de peau sur la gueule."


On dit qu'en Thaïlande, tout est beauté et volupté. Et ma foi, c'est vrai... Mais pour qui connait les bonnes adresses ! Tenez, il y a ici, en bas de l'hôtel, un petit marchand local connu des seuls initiés : "Chez Wang le souple". Cet homme au visage étrange et à l’œil manquant travaille la peau comme personne. Dans son arrière-boutique, la nature la plus rebelle devient docile et soumise, prête à toutes les fantaisies... Laissez-moi vous montrer...


Vous savez, déjà petit, ma mère... Une très belle femme, comme ça, grande avec de très beaux yeux et des jambes poilues... Hélas ! Elle fut rasée à la libération...


Écoutez, ne tournons pas autour du pot : J'ai un problème de burnes, et voilà tout hein. Je m'en suis rendu compte à la naissance de Ludovic... Mon Dieu, croyez-moi, je n'avais pas le cœur à la gaudriole. Le diagnostic était sans appel : Syndrome de botte. Oui, il avait une tête en forme de godasse...


Vous voyez ! Ces gens là, savent encore prendre le temps, d'apprécier le temps... Et vous savez pourquoi ? Hum... Vous savez pourquoi ? Parce qu'ils sont au chômage ! Ohohohahah ! Et nous, quand on rentre sur Paris, ça nous gonfle à bloc, hien ahahah !


Les répliques remarquables[modifier]

Monsieur Manatane : Debout, tas de punaise !!! Montrez-moi que vous en avez une paire ! Sinon, je vais vous faire roter du sang, bande de lopettes ! Vous allez me faire du parcours à en crever la gueule ouverte ! A téter le petit-lait par le fion ! Est ce que c'est clair ?!!
Les hommes : Chef, oui, Chef !
Voix off : Mais d'où viennent-ils, ces mystérieux soldats de l'ombre ?
Monsieur Manatane : D'où ils viennent, Nicolas ? vous savez soyons honnête, je les recrute dans les maisons de retraite. Ce sont, pour la plupart, de vieilles gens, des malheureux que la société abandonne et que les familles délaissent comme une vieille chaussure. Eh bien moi, voyez-vous les vieilles godasses, je les raccommode, je lui y met un bout métal pour botter le cul de tous ces salopards de communistes !
Je suis la sergent-intructeur Manatane !
Les hommes : Chef, oui, Chef !
Monsieur Manatane : Mon cul ! Je n'entends rien ! Est-ce que c'est clair ?!
Les hommes : Chef, oui, Chef !!!
Monsieur Manatane : Si vous survivez à mon instruction, vous deviendrez une arme ! Un prêtre de la mort, implorant la guerre ! En attendant, vous n'êtes rien ! Du branle-man végétatif ! De la merde ! De la chiasse ! Du vomi ! Est-ce que c'est clair ?!
Les hommes : Chef, oui, Chef !!!
Monsieur Manatane : Ils me haïssent. Humhum... Je suis une peau de chien mais... Je suis dur, mais je suis réglo. C'est ça l'armée : Je leur offre une nouvelle chance de réussir dans la vie... en servant leur patrie.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :