Les Ailes de l'enfer

Citations « Les Ailes de l'enfer » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Les Ailes de l'enfer est un film américain de 1997, réalisé par Simon West.

Citations[modifier]

Cyrus Grissom : Si jamais tu dis un mot de travers, le prochain ballet aérien auquel tu participeras sera celui des mouches qui viendront voler et butiner sur ton cadavre pourrissant.

  • John Malkovich, Les Ailes de l'enfer (1997), écrit par Scott Rosenberg


Cyrus Grissom (s'adressant à Garland Greene dans sa cage) : J'aime beaucoup ce que vous faites.

  • John Malkovich, Les Ailes de l'enfer (1997), écrit par Scott Rosenberg


Vince Larkin : On peut juger du degré de civilisation d'une société en observant ses prisonniers.

  • John Cusack, Les Ailes de l'enfer (1997), écrit par Scott Rosenberg


Garland Greene : La plupart des meurtres sont le fruit de la nécessité plutôt que du désir, mais les plus grands d'entre nous, Dammer, Gacy, Bundy, ont tué parce que ça les excitait.
Cameron Poe : Je t'interdis de... Je n'ai rien à voir avec eux, ni avec toi, ne m'adresse pas la parole ! Ce sont des dingues.
Garland Greene : Là, on touche à la sémantique. Si je te disais que ce qui est dingue pour moi, c'est de passer quarante années de sa vie à travailler huit heures par jour, cinq jours sur sept, dans un bureau minable avant d'être jeté et de se retrouver dans un asile de vieillards à appeler la mort de ses vœux dans l'angoisse de ne pas arriver jusqu'aux toilettes à temps. Pour toi, ce n'est pas de la folie ça ?

  • Steve Buscemi, Nicolas Cage, Les Ailes de l'enfer (1997), écrit par Scott Rosenberg


Garland Greene (alors que tous les prisonniers de l'avion chantent et dansent sur Sweet Home Alabama) : Comble de l'ironie, une bande d'abrutis danse à bord d'un avion sur un célèbre morceau d'un groupe dont les membres sont tous morts dans un crash.

  • Steve Buscemi, Les Ailes de l'enfer (1997), écrit par Scott Rosenberg


Cameron Poe (s'adressant à Vince Larkin) : Il y a deux personnes en qui j'ai confiance ; la première, c'est moi... La deuxième, c'est pas vous.

  • Nicolas Cage, Les Ailes de l'enfer (1997), écrit par Scott Rosenberg


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Article sur Wikipédia.