Leopold von Sacher-Masoch

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait de Leopold von Sacher-Masoch.

Leopold von Sacher-Masoch né le , mort le , est un écrivain et journaliste éponyme du masochisme.

Citations sur Leopold von Sacher-Masoch[modifier]

Faut-il en conclure que le langage de Masoch est paradoxal aussi, mais parce que les victimes à leur tour y parlent comme le bourreau qu'elles sont pour elles-mêmes ?
  • Présentation de Sacher-Masoch. Le froid et le cruel, Gilles Deleuze, éd. Éditions de Minuit, coll. « Arguments », 1967  (ISBN 2-7073-0332-1), p. 17


Chez Masoch dans la vie comme dans son œuvre, il faut que les amours soient déclenchées par des lettres anonymes ou par des pseudonymes, et par de petites annonces ; Il faut qu'elles soient réglées par des contrats qui les formalisent les verbalisent ; le choses doivent être dites, promises, annoncées, soigneusement décrites avant d'être accomplies.
  • Présentation de Sacher-Masoch. Le froid et le cruel, Gilles Deleuze, éd. Éditions de Minuit, coll. « Arguments », 1967  (ISBN 2-7073-0332-1), p. 18


Avec Sade et Masoch, la littérature sert à nommer, non pas le monde puisque c'est déjà fait, mais une sorte de double du monde, capable d'en recueillir la violence et l'excès.
  • Présentation de Sacher-Masoch. Le froid et le cruel, Gilles Deleuze, éd. Éditions de Minuit, coll. « Arguments », 1967  (ISBN 2-7073-0332-1), p. 33


Nous devons refuser l'alternative encore maintenue par Krafft-Ebing : ou bien « la » bourreau est une vraie sadique ou bien elle feint de l'être. Nous disons que la femme-bourreau appartient entièrement au masochisme, qu'elle n'est certes pas un personnage masochiste, mais qu'elle est un élément du masochisme […] La femme bourreau échappe à son propre masochisme en se faisant « masochisante ».
  • Présentation de Sacher-Masoch. Le froid et le cruel, Gilles Deleuze, éd. Éditions de Minuit, coll. « Arguments », 1967  (ISBN 2-7073-0332-1), p. 37


Lien externe[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :