Le Prestige

Citations « Le Prestige » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Le Prestige est un film américano-britannique réalisé par Christopher Nolan et sorti en 2006.

Citations[modifier]

Robert Angier : Jamais je ne pensais trouver une réponse au fond d'un verre de bière.
Cutter : Cela ne vous a pas empêché de chercher.


Cutter : Ceci n'est pas l'œuvre d'un magicien. Cela a été fabriqué par un sorcier, un homme qui accomplit ce que les magiciens prétendent faire.

  • Michael Caine, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Nikola Tesla : Rien n'est impossible, Monsieur Angier. Ce que vous voulez est simplement hors de prix.

  • David Bowie, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Nikola Tesla : Monsieur Angier, avez-vous évalué le coût d'une telle machine ?
Robert Angier : Peu importe le prix.
Nikola Tesla : Le prix peut-être, mais en avez-vous évalué le coût ?

  • David Bowie et Hugh Jackman, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Gerald Root : Vous boiriez vous aussi si vous connaissiez le monde à moitié autant que moi.

  • Hugh Jackman, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Olivia Wenscombe : Je vais vous dire la vérité.
Alfred Borden : Alors ça, c'est une notion inconstante dans notre métier, vous ne trouvez pas, mademoiselle ?
Olivia Wenscombe : Je suis là parce qu'il me l'a demandé. Il veut que je travaille pour vous et que je vous vole votre secret.
Alfred Borden : Pourquoi en aurait-il besoin ? Son tour est épatant. Il disparaît et réapparaît instantanément de l'autre côté de la scène, muet, avec un excès de poids et, si je ne me trompe, imbibé d'alcool. C'est incroyable, comment fait-il ?


Cutter : L'obsession est un passe-temps de jeune homme.

  • Michael Caine, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Alfred Borden : Il n'y a rien de facile dans le fait de partager une seule vie.

  • Christian Bale, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Alfred Borden (à Angier) : Le sacrifice, Robert, voilà le prix d'un bon tour… Mais c'est une notion inconnue pour vous.

  • Christian Bale, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Robert Angier (à Borden) : Vous n'avez jamais compris pourquoi on le faisait. Les spectateurs connaissent la vérité. Le monde est simple, misérable, si figé d'un bout à l'autre. Mais si vous pouvez les duper, ne serait-ce qu'une seconde, vous les faites rêver, et alors vous découvrez quelque chose de très spécial. Vous ne voyez vraiment pas ? C'est cette lueur dans leurs yeux.

  • Hugh Jackman, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Cutter (en voix off à la fin du film) : Chaque tour de magie comporte trois parties, ou actes. Le premier s'appelle la promesse : le magicien vous présente quelque chose d'ordinaire. Le deuxième acte s'appelle le tour : le magicien utilise cette chose ordinaire pour lui faire accomplir quelque chose d'extraordinaire. Mais vous ne pouvez vous résoudre à applaudir, parce que faire disparaître quelque chose est insuffisant, encore vous faut-il le faire revenir. Alors vous cherchez le secret mais vous ne le trouvez pas parce que, bien entendu, vous ne regardez pas attentivement. Vous n'avez pas vraiment envie de savoir… Vous avez envie d'être dupé.

  • Michael Caine, Le Prestige (2006), écrit par Christopher et Jonathan Nolan


Autres projets: