La Vie parisienne

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Vie parisienne est un opéra bouffe de Jacques Offenbach, livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy, créé au théâtre du Palais-Royal le 31 octobre 1866 en cinq actes, puis en quatre actes le 25 septembre 1873 au théâtre des Variétés.

Citations[modifier]

Dessin de Draner pour le costume du Brésilien dans La Vie parisienne à sa création en 1866.

Le Brésilien : Je suis Brésilien, j’ai de l’or,
Et j’arrive de Rio-Janeire
Plus riche aujourd’hui que naguère,
Paris, je te reviens encor !
Deux fois je suis venu déjà,
J’avais de l’or dans ma valise,
Des diamants à ma chemise,
Combien a duré tout cela ?
Le temps d’avoir deux cents amis
Et d’aimer quatre ou cinq maîtresses,
Six mois de galantes ivresses,
Et plus rien ! ô Paris ! Paris !
En six mois tu m’as tout raflé,
Et puis, vers ma jeune Amérique,
Tu m’as, pauvre et mélancolique,
Délicatement remballé !
Mais je brûlais de revenir,
Et là-bas, sous mon ciel sauvage,
Je me répétais avec rage :
Une autre fortune ou mourir !
Je ne suis pas mort, j’ai gagné
Tant bien que mal, des sommes folles,
Et je viens pour que tu me voles
Tout ce que là-bas j’ai volé !

  • La Vie parisienne. Opéra-bouffe en 5 actes (première version), Jacques Offenbach. Livret de Meilhac et Halévy, éd. Michel Lévy frères, 1867, Acte I, scène 12, p. 17-18


Le Baron : Dans cette ville toute pleine
De plaisir, de joie et d’amour,
Dans cette ville souveraine
Je ne ferai qu’un court séjour !
J’y resterai trois mois peut-être !
Or, trois mois, c’est bien peu, je crois,
Surtout quand on veut tout connaître !
Aussi, je veux, dans ces trois mois,
Je veux m’en fourrer jusque-là !

  • La Vie parisienne. Opéra-bouffe en 5 actes (première version), Jacques Offenbach. Livret de Meilhac et Halévy, éd. Michel Lévy frères, 1867, Acte II, scène 6, p. 29


Tous : Et pif, et pif, et pif, et paf.
Oui, voilà la vie parisienne,
Du plaisir à perdre l’haleine,
Oui voilà la vie parisienne !

  • La Vie parisienne. Opéra-bouffe en 5 actes (première version), Jacques Offenbach. Livret de Meilhac et Halévy, éd. Michel Lévy frères, 1867, Acte V, scène 11 (finale), p. 29


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :