La Foire aux immortels

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Foire aux immortels est un album de bande dessinée française paru en 1980 et créé, dessiné et scénarisé par Enki Bilal. Il est suivi par La Femme piège en 1986 et Froid Équateur en 1993 formant à eux trois La trilogie Nikopol.

Le film Immortel, ad vitam réalisé par Enki Bilal et sorti en 2004, est une adaptation de cet album et du suivant, La Femme piège.

Répliques[modifier]

Nikopol : Vous me branchez et me débranchez comme un vulgaire fer à repasser. Vous usez et abusez de mon corps comme d'un jouet téléguidé et par-dessus tout ça vous me faites agir politiquement à l'opposé de mes convictions. De quoi se réjouir, en effet ! Je vais vous dire : finalement, vous êtes pire que tout les Mussolini, Hitler, Staline et Choublanc réunis ! Vous êtes un égocentriste totalitaire, ambitieux, paranoïaque, sanguinaire et inhumain.
Horus : Mais bien sûr !!! Je suis inhumain, par définition et par essence... Je suis un être suprêmement puissant, régi par des lois universelles qui échappent à l'entendement des mortels... Et tu as de la chance, Nikopol, de m'inspirer davantage de sympathie que de répulsion.


Nikopol : Je suis peut-être indiscret, mais ce problème de la pyramide, c'est quoi au juste ?
Horus : Ce que tu me demandes là, Nikopol, touche à des valeurs universelles que le vocabulaire terrestres ne saurait définir. Tout au plus puis-je te dire que de profondes divergences, une haine farouche envers mes semblables et une ambition démesurée, dont je me flatte, m'amènent à rompre avec mes racines. Désormais je travaille pour mon propre compte, contre l'ordre universel et la sainte éternité.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :