L'Abominable Vérité

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Abominable Vérité ou La vérité toute crue au Québec (The Ugly Truth) est un film américain réalisé par Robert Luketic, sorti le 24 juillet 2009 aux États-Unis.

Citations[modifier]

Abby Richter  : Non! Parce qu'ils n'y arriveraient pas. Mais toi, toi mon ami, tu as des couilles aussi grosses que des volkswagen, ne croit pas que je ne l'ai pas remarqué.
Présentateur : Ben ouais, elles sont surtout congestionnées ces temps-ci mais tu as raison, elles sont plutôt conséquentes mais pas disproportionnées non plus, j'aime à penser qu'elles sont agréables à regarder.
Abby Richter  : Ouais, je crois que tu m'as comprise...

  • Katherine Heigl et figurant, L'Abominable Vérité (2009), écrit par David Mackenzie


Gerard Butler  : C'est qui le mec, Monsieur Perfection, celui qui est tellement capable d'aimer, qui sait comment il est...
Abby Richter : Il est intelligent, il est séduisant mais il ne le sait pas, il a réussi mais c'est un travail noble qui sert à quelque chose, il aime le vin rouge, les pique-niques, il adore la musique classique...
Gerard Butler : Heu... tu es sûr que c'est un américain dont tu parles, t'appelle pas de l'Europe ou un truc dans le genre...


Gerard Butler  : Et règle numéro 2, ris à tous ce qu'il te dit.
Abby Richter : Et si ce qu'il dit n'est pas drôle?
Gerard Butler  : ça n'a rien à voir, simuler un rire c'est comme simuler un orgasme!
Abby Richter : Simuler un orgasme, c'est bien?
Gerard Butler  : Non mais un orgasme simulé vaut mieux que pas d'orgasme du tout!
Abby Richter : Mais quand on simule ya pas d'orgasme!
Gerard Butler : Parle pour toi, t'es pas toute seule dans la chambre tu sais, soit pas égoiste.


Gerard Butler  : Je sais que tu crois que Colin est au dessus de tout ça mais crois-moi c'est un mec. S'il éprouve de l'intérêt pour toi, il a probablement déjà pensé à chacun de tes orifices au moins une bonne douzaine de fois.

  • Gerard Butler, L'Abominable Vérité (2009), écrit par David Mackenzie


Abby Richter : Ya rien qui cloche avec mes cheveux!
Gerard Butler : Abby, le message de la queue de cheval c'est que soit tu es au volant d'une bétonnière soit tu fais la litière du chat et ni l'un ni l'autre n'inspire une érection.


Gerard Butler : Vrai ou simulé ?
Katherine Heigl : Tu sauras jamais.


Gerard Butler : Elles disent qu'elles veulent le grand amour mais tout ce qu'elles veulent c'est une check-list: est-il parfait, est-il beau mec, est-il médecin? Et vous les mecs, même si vous remplissez tout ces critères, ne vous faites pas d'illusions, elles ne coucheront pas avec vous. Elles coucheront plutôt avec un assemblage composé avec soin, purement vénal. Le portefeuille, non la personne, le look et non l'âme, l'impression première, non les principes. Aucun geste aussi romantique ou authentique soit-il ne pourra peser plus lourd dans la balance qu'un cv prestigieux.

Abby Richter :Les hommes ne sont jamais, jamais fiables. On croit qu'on sait ce que les hommes vont faire. On croit qu'on sait ce que les hommes veulent faire mais quand on en arrive à l'instant précis où ils sont censés se manifester, je sais pas moi, prendre les choses en main, ils se dégonflent. L'homme grand et fort, plein de courage, cet home dont on nous rebat les oreilles dans les bouquins et dans les films depuis qu'on a neuf ans ! C'est une illusion, il n'existe pas ! Les mecs ne sont pas forts. Les mecs ne sont pas courageux. Les mecs ont peur !

  • Gerard Butler, L'Abominable Vérité (2009), écrit par David Mackenzie


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :