Kirikou et la Sorcière

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kirikou et la Sorcière est un long métrage d'animation franco-belgo-luxembourgeois réalisé par Michel Ocelot et sorti en 1998. Adapté d'un conte africain, le film raconte les aventures de Kirikou, un garçon minuscule mais à l'intelligence et à la générosité hors du commun, dans sa lutte contre la sorcière Karaba, qui tyrannise les habitants du village à l'aide de ses pouvoirs maléfiques et d'une armée de fétiches.

Kirikou (parlant dans le ventre de sa mère) : Mère ! Enfante-moi !
La mère de Kirikou : Un petit garçon qui parle dans le ventre de sa mère s'enfante tout seul.
(Kirikou se met au monde tout seul, puis s'assied en face de sa mère.)
Kirikou : Je m'appelle Kirikou.

  • Doudou Gueye Thiaw, Maimouna N'Diaye, Kirikou et la Sorcière (1998), écrit par Michel Ocelot


Kirikou : Sais-tu pourquoi Karaba la sorcière est méchante ?
  • Question que Kirikou pose fréquemment pendant le film.
  • Doudou Gueye Thiaw, Kirikou et la Sorcière (1998), écrit par Michel Ocelot


Le fétiche parleur : Tremblez d'effroi ! Tremblez de joie ! Elle approche, elle est là ! Tremblez d'effroi ! Tremblez de joie ! Car voici Karaba !
  • Annonce du Fétiche parleur chaque fois que Karaba s'apprête à sortir de sa maison.
  • Samba Wane, Kirikou et la Sorcière (1998), écrit par Michel Ocelot


Kirikou n'est pas grand, mais il est vaillant.
Kirikou est petit, mais c'est mon ami.

  • Refrain de la chanson du film.
  • Mendy Boubacar, Kirikou et la Sorcière (1998), écrit par Michel Ocelot


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :