Kingdom of Heaven

Citations « Kingdom of Heaven » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher

Kingdom of Heaven est un film britannique de 2005, réalisé par Ridley Scott et dont l'action se déroule à la fin du XIIe siècle.

Citations[modifier]

Godefroy d'Ibelin : Prends l'épée, voyons de quoi tu es capable.
Hospitalier : Monseigneur, il est blessé à la main.
Godefroy d'Ibelin : J'ai combattu deux jours avec une flèche plantée dans un testicule.


Odo : Moi, je dis qu'il est innocent. Si tu soutiens le contraire, nous nous battrons et le jugement de Dieu en décidera.
Hospitalier : Notre ami Allemand est féru de droit.
Homme de main de l'évêque : Livrez le nous, nous nous battrons pour une autre cause. C'est un meurtrier.
Godefroy d'Ibelin : Comme moi ! Si des hommes sont tués ici aujourd'hui, sois sûr que tu seras parmi eux.

  • Jouko Ahola, David Thewlis et Liam Neeson, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Guy de Lusignan : Qui est-ce ?
Godefroy d'Ibelin : Mon fils.
Guy de Lusignan : Que ne t'ai-je combattu du temps où tu étais capable de faire des bâtards ?
Godefroy d'Ibelin : J'ai connu ta mère quand elle faisait les siens. Il faut se réjouir que tu sois trop vieux pour être un des miens.
Guy de Lusignan (en riant) : Tu regretteras ces paroles un jour.

  • Marton Csokas et Liam Neeson, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Imad : C'est un très bon cheval.
Balian : Tiens, prends-le. Et maintenant, tu peux partir.
Imad : Mais c'est la récompense de ton combat, et moi ton prisonnier, ton esclave si tu le souhaites.
Balian : J'ai moi-même été esclave, j'ai connu le servage. Je ne souffrirai ni d'en posséder, ni qu'un autre en possède. Va !
Imad : L'homme que tu as tué était un grand chevalier parmi les Musulmans, il s'appelait Muhammad al-Fais.
Balian : Je prierai pour son âme.
Imad : Ta bonté d'âme sera connue chez tes ennemis. Même avant que tu les combattes, mon ami.


Balian : J'ai perdu ma religion.
Hospitalier : Ce n'est pas ce qui compte, la religion. Au nom de la religion, j'ai vu le délire de fanatiques de toutes les confessions du monde appeler la volonté de Dieu. J'ai déjà vu briller la religion dans les yeux de bien des meurtriers. La sainteté, c'est de faire ce qui est juste, de se battre avec courage pour ceux qui sont sans défense. Ce que Dieu veut, la bonté qu'il exige, est là [il désigne sa tête] et là [il désigne son cœur], et par ce que tu décides chaque jour de faire, tu te montreras bon... ou non.

  • Orlando Bloom et David Thewlis, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Guy de Lusignan : Mon épouse ne se lamente guère de mes absences. C'est donc la meilleure des épouses... ou la pire.

  • Marton Csokas, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Baudouin : Nul d'entre nous ne connait sa fin, ni la nuit qui nous y guidera. Un roi peut déplacer un homme, le père peut mander un fils, cet homme peut se mouvoir de lui-même, alors seulement commence sa vraie partie. Souviens-toi que quelque soit le jeu, qui que soit ton adversaire, tu es seul gardien de ton âme.

  • Edward Norton, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Sibylle : Je t'ai observé aujourd'hui. Tu as reçu quelques arpents de désert et il semble que tu veuilles bâtir une nouvelle Jérusalem.
Balian : C'est ma terre. Quel genre d'homme serais-je si je ne tentais pas de l'améliorer ?

  • Eva Green et Orlando Bloom, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Sibylle : Tu es chevalier.
Balian : Ce n'est ni mérité, ni prouvé.
Sibylle : Je ne suis pas ici avec toi parce que je m'ennuie, ou par vice. Je suis ici parce qu'en Orient, tout ne peut être que lumineux et clair entre deux êtres.

  • Eva Green et Orlando Bloom, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Sibylle (à Balian) : Un jour, tu pleureras d'avoir refusé de faire le peu de mal d'où serait sorti un grand bien.

  • Eva Green, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Renaud de Châtillon : Je suis comme je suis, je fais ce pourquoi je suis fait.


Balian : Tu pars avec l'armée ?
Hospitalier : Tout mon Ordre part avec l'armée.
Balian : Tu vas à une mort certaine.
Hospitalier : Toute mort est certaine. Je dirais à Godefroy l'homme que tu es devenu.

  • Orlando Bloom et David Thewlis, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Saladin (à Guy de Lusignan) : Quel roi tuerait un roi ? Tu as longtemps vécu auprès d'un grand roi, son exemple ne t'a rien appris.


Tiberias : J'ai fais don de ma vie à Jérusalem. Je lui ai tout donné. J'ai cru d'abord combattre pour Dieu, et puis j'ai compris que nous nous battions pour des richesses et pour la terre. De honte, j'ai versé bien des larmes.

  • Jeremy Irons, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Balian : Nul d'entre nous n'a pris cette ville aux Musulmans. Nul Musulman de la grande armée qui marche contre nous n'était né quand cette ville tomba. Nous nous battons pour un affront qu'aucun de nous n'a infligé contre des gens qui n'étaient pas nés quand il fut infligé. Qu'est-ce que Jérusalem ? Vos lieux saints sont bâtis sur les ruines du temple juif que les Romains ont abattu. Les Musulmans ont bâti leurs lieux de culte sur les vôtres. Qu'il y a t-il de plus sacré ? Le Mur, la Mosquée, le Sépulcre ? Qui est légitime ? Nul n'est légitime. Tous sont légitimes. Nous ne défendons pas cette ville pour protéger les pierres mais le peuple qui vit à l'intérieur de ces murailles.

  • Orlando Bloom, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Saladin : Qui défend la ville ?
Imad : Balian d'Ibelin, le fils de Godefroy.
Saladin : Godefroy ? Il a failli me tuer au Liban. Tu en es sûr ? J'ignorais qu'il eût un fils.
Imad : C'était son fils à Kerak.
Saladin : Celui à qui tu as laissé la vie sauve ?
Imad : Oui.
Saladin : Peut-être regretteras-tu de l'avoir fait.
Imad : Peut-être aurais-je dû suivre un autre enseignement.

  • Ghassan Massoud et Alexander Siddig, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Patriarche de Jérusalem : Convertis-toi à l'Islam, et tu abjureras.
Balian : Vous m'en aurez beaucoup appris sur la religion, Éminence.

  • Jon Finch et Orlando Bloom, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Balian : Que vaut Jérusalem pour toi ?
Saladin : Rien [il fait mine de partir, puis se retourne] et tout.

  • Orlando Bloom et Ghassan Massoud, Kingdom of Heaven (2005), écrit par William Monahan


Autres projets: