Kevin Lynch

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kevin Lynch (1918-1984), est un théoricien de l'urbanisme américain.

L'Image de la cité[modifier]

Il y a un plaisir particulier à regarder une ville, si banale que puisse être la vue.
  • Première phrase du livre.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, p. 1


La ville est non seulement un objet perçu — et peut-être apprécié — par des millions de gens, de classe et de caractère très différents, mais elle est également le produit de nombreux constructeurs qui sont constamment en train d'en modifier la structure pour des raisons qui leur sont propres.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, p. 2


Un environnement urbain admirable et ravissant n'est pas chose banale : certains diraient que c'est impossible.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, p. 2


S'égarer complètement est peut-être une expérience assez rare pour la plupart des gens dans la ville moderne. Nous sommes soutenus par la présence des autres et par des moyens particuliers de trouver notre chemin : cartes, numérotation des rues, signalisation routière, écriteaux des autobus.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, la lisibilité, p. 4


Virtuellement la ville est en soi le puissant symbole d'une société complexe.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, la lisibilité, p. 6


Un environnement ordonné de manière détaillée, précise et définitive, peut interdire tout nouveau mode ou modèle d'activité. Un paysage dont chaque rocher raconte une histoire peut rendre difficile l'élaboration de nouvelles histoires.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, la lisibilité, p. 7


Un américain repèrera toujours le drugstore du coin, tout indiscernable qu'il puisse être pour un Boschiman.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, la lisibilité, p. 7


La carte, qu'elle soit exacte ou non, doit être d'assez bonne qualité pour permettre de rentrer chez soi. Elle doit être suffisamment claire et complète pour économiser l'effort mental : la carte doit être lisible. Elle devrait être sûre, avec un excès d'indications de manière à laisser des possibilités alternatives d'action, sans que le risque de se tromper soit trop grand.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, structure et identité, p. 10


Si un feu clignotant est le seul signal annonçant un tournant dangereux, une panne d'électricité peut causer un désastre.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, structure et identité, p. 11


Notre thèse est que nous sommes maintenant capables de développer l'image de notre environnement en agissant sur la forme physique externe, aussi bien qu'en suivant un processus interne d'apprentissage. En effet, nous y sommes aujourd'hui forcés par notre environnement.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, l'imagibilité, p. 15


Seules de puissantes civilisations peuvent commencer à agir sur la totalité de leur environnement à une échelle significative.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, l'imagibilité, p. 15


Techniquement, nous sommes capables, à l'heure actuelle, de fabriquer en peu de temps des paysages absolument neufs, comme c'est le cas des polders hollandais. Les responsables de tracés sont dès à présent aux prises avec la question de savoir quelle forme donner à l'ensemble du décors pour qu'il soit facile à l'observateur humain d'identifier ses parties et de donner une structure au tout.
  • L'Image de la cité (1960), Kevin Lynch (trad. Marie-Françoise Vénard et Jean-Louis Vénard), éd. Dunod, coll. « Architecture, urbanisme », 1999  (ISBN 2-10-003716-1), chap. I l'image de l'environnement, l'imagibilité, p. 15-16


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :