Kacou Oklomin

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

Kacou Oklomin, de son vrai nom Viviane Kadio née à Bonoua, au sud de la au Côte d'Ivoire, est une femme de lettres, écrivaine ivoirienne et autrice de plusieurs publication en langue française. Elle est notaire de formation et vit à Abidjan.

Okouossai ou mal de mère, 1984[modifier]

Ce phénomène que nous appelons l'instinct maternel qui nous fait désirer avec fougue, avec cette violence dévastatrice un enfant, qui déchaîne en nous une folie semblable à celle qui s'empare d'un toxicomane en manque, est probablement le sentiment le plus égoïste qui soit.
  • Okouossai ou mal de mère, Kacou Oklomin, éd. Abidjan: CEDA, 1984  (ISBN 2 909238 07 5), p. 88-89


Combien sommes-nous que la frayeur d'être montrées du doigt, la terreur de paraître aux yeux de tous comme des êtres anormaux, handicapés et improductifs telle une terre maudite, conduit à vouloir enfanter, à n'importe quel prix.
  • Okouossai ou mal de mère, Kacou Oklomin, éd. Abidjan: CEDA, 1984  (ISBN 2 909238 07 5), p. 77


Un enfant n'est pas un robot, mais un être à part entière, un futur adulte qu'il faut par conséquent préparer à affronter la vie.
  • Okouossai ou mal de mère, Kacou Oklomin, éd. Abidjan: CEDA, 1984  (ISBN 2 909238 07 5), p. 77