Josyane de Jesus-Bergey

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Josyane de Jesus-Bergey, née à La Rochelle (Charente-Maritime) en 1941, est une poète franco-portugaise.

Comme une confession de pierres - Eldjazaïr, 2003[modifier]

Il n’est de Frontières que dans le regard de l’homme.
  • Comme une confession de pierres - Eldjazaïr, Josyane de Jesus-Bergey, éd. éditions Rumeur des Ages, 2003  (ISBN 2-84327-075-8), p. 61


À Mohammed Dib
Ma maison
mon pain de gloire
et le sein meurtri
de ma terre.
Sous les cendres
jusqu’aux portes
de ta prison
j’ai pitié de nous.

J’ai pitié de nous comme
on a pitié de son frère
quand les couteaux
tuent la parole
quand les mendiants désertent
les cours
comme une confession de pierres
sur les cris du poète assassiné.

  • Comme une confession de pierres - Eldjazaïr, Josyane de Jesus-Bergey, éd. éditions Rumeur des Ages, 2003  (ISBN 2-84327-075-8), p. 52


Dans les cours
le rire des femmes
l’ombre enlace tes chevilles
boire à ta source
pour oublier
que l’on assassine ma terre.

  • Comme une confession de pierres - Eldjazaïr, Josyane de Jesus-Bergey, éd. éditions Rumeur des Ages, 2003  (ISBN 2-84327-075-8), p. 50


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :