Joseph Fadelle

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mohammed al-Sayyid al-Moussaoui, devenu Joseph Fadelle à la suite de sa conversion au christianisme catholique, est un écrivain né en 1964 en Irak au sein d'une famille musulmane.

Joseph Fadelle

Le prix à payer[modifier]

— Ta maladie, c'est le Christ, il n'y a pas de remède. Tu ne pourras jamais en guérir…
Mon oncle Karim sort un revolver et le tend vers ma poitrine. Je retiens mon souffle. Derrière lui, quatre de mes frères me défient du regard. Nous sommes seul dans cette vallée désertique.

  • Le prix à payer, Joseph Fadelle, éd. Édition de l'œuvre, coll. « Pocket », 2010  (ISBN 978-2-266-21219-9), p. 9


— Je ne peux pas revenir en Irak, je suis baptisé.
— Baptisé ? Qu'est-ce que c'est que ça… !?
Je suis devenu chrétien, ma vie a changé. Je ne peux plus revenir en arrière. Je ne m'appelle plus Mohammed. Mon ancien prénom ne veut plus rien dire pour moi désormais. Mais je vois qu'ils n'entendent même pas ce que je leur dis. Pour eux, il n'y a là qu'un problème facile à régler par l'argent. Tout dépend de l'importance de la somme à promettre. Pourtant chacune de leurs tentatives se heurte à un mur : je refuse de redevenir musulman. Pour eux, je suis un apostat.

  • Le prix à payer, Joseph Fadelle, éd. Édition de l'œuvre, coll. « Pocket », 2010  (ISBN 978-2-266-21219-9), p. 10


— Tu connais notre loi, tu sais qu'il y a une fatwa contre toi. Cette fatwa commande de te tuer si tu ne redeviens pas un bon musulman, comme nous, comme avant !
J'ai la nausée. Mon estomac se noue encore un peu plus. je sais ce qui va arriver. En rappelant ce décret de mort, Karim s'oblige à aller jusqu'au bout, sous peine de passer pour un mécréant, ou pire, un renégat. Ma planche de salut vient de se dérober sous mes pieds.

  • Le prix à payer, Joseph Fadelle, éd. Édition de l'œuvre, coll. « Pocket », 2010  (ISBN 978-2-266-21219-9), p. 11


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :