John Wyndham

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Wyndham.

John Wyndham est un écrivain de science-fiction britannique né le 10 juillet 1903 à Dorridge et mort le 11 mars 1969 à Petersfield.

Le Jour des Triffides (The Day of the Triffids), 1951[modifier]

Il est surprenant de voir resurgir ce qui nous a jamais quittés, lorsqu'on est mis à l'épreuve.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 13


Car, à la réflexion, la somme de ce que nous ignorons et ne nous soucions pas de connaître à propos de notre quotidien n'est pas seulement étonnante, elle est aussi, d'une certaine manière, un peu choquante.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 23


Ceux qui possèdent un grand trésor mènent toujours une existence précaire.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 88


Bien sûr, des coïncidences se produisent à chaque instant. Et on ne les remarque que de temps en temps…
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 98


La mort n'est que l'interruption scandaleuse de l'animation ; c'est la dissolution qui constitue l'ultime stade.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 193


La plupart des gens ne comprennent pas que, si vous voulez qu'un homme vous prenne au sérieux, il faut que vous lui parliez dans son propre langage.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 207


L'esprit humain est incapable de demeurer longtemps dans une humeur tragique – tel un phénix, il renaît de ses cendres.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 209


Priver de compagnie une créature grégaire revient à la mutiler, à violer sa nature.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 260


L'ennui, c'est que la simplicité naît souvent de recherches très compliquées.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 309


Dire la vérité aux enfants s'avère souvent une bonne idée.
  • Le Jour des Triffides, John Wyndham (trad. Marcel Battin et Sébastien Guillot), éd. Folio, 2007, p. 311


Le Village des damnés (The Midwich Cuckoos), 1957[modifier]

Vos intellectuels de gauche, vos responsables, vos religieux seront très troublés dans leur attitude morale. Vous aurez, opposés à toute mesure définitive, tous vos vrais idéalistes, et aussi vos prétendus idéalistes, tous ces gens, assez nombreux, qui se targuent d’idéal, comme s’ils s’acquittaient d’une prime d’assurance sur la vie de l’Au-delà, et ne s’embarrassent pas de provoquer l’esclavage et la déchéance de leurs descendants, pour autant qu’ils puissent emplir leurs journaux intimes de généreuses pensées à offrir aux portes du ciel.
  • L’un des « enfants » de Midwich à propos de l’attitude des autorités et de la société à leur égard.
  • « Le Village des damnés » (The Midwich Cuckoos, 1957), John Wyndham (trad. Adrien Veillon), dans Le Village des damnés – Chocky – Le péril vient de la mer, éd. France Loisirs, 2014  (ISBN 978-2-298-08046-9), p. 290


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :