Jean Tremblay

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Tremblay01 cropped.jpg

Jean Tremblay est un notaire et maire québécois. Personnalité publique bénéficiant d'un certain poids médiatique dans cette province canadienne, il a été maire de Chicoutimi de 1997 à 2002, puis maire de la nouvelle ville de Saguenay depuis 2002.

Place au maire (2007)[modifier]

C'est très rare que je parle de religion. J'en parle pas souvent.
  • Jean Tremblay, Place au maire, Canal Vox, 12 octobre 2007 (rediffusion)


Le Christ, qui est notre chef là, qui est celui qui a créé la religion catholique, l'avez-vous déjà vu critiquer les autorités civiles ? Jamais.
  • Jean Tremblay, Place au maire, Canal Vox, 12 octobre 2007 (rediffusion)


Que tu sois athée, catholique, n'importe quoi, tu cherches le bonheur. Si tu cherches le bonheur, dans un sens, t'es religieux. Oui, t'es religieux. Ce qu'on dit, « le bonheur c'est Dieu ». C'est Dieu qui est le, le...Dieu c'est une personne mais cette personne là elle est l'origine du bonheur. On est tous un peu, même les Hells Angels...
  • Jean Tremblay, Place au maire, Canal Vox, 12 octobre 2007 (rediffusion)


J'aimerais maintenant vous parler de la foudre. La foudre là, ne jouez pas avez ça. Y a rien de pire qu'un bâton de golf, surtout si on l'élève au-dessus de sa tête. Même un parapluie. C'est logique d'avoir un parapluie quand y a un orage. Si y a un tonnerre là, dites-vous que vous courrez après le trouble.
  • Jean Tremblay, Place au maire, Canal Vox, 12 octobre 2007 (rediffusion)


L'Heure de pointe (2013)[modifier]

C'est merveilleux l'acte sexuel, que deux êtres humains qui se pénètrent. Le mot, la pénétration là, c'est tellement significatif. R'garde, quand on mange par exemple, tu vas prendre une pomme. Plus est belle, plus tu veux la manger. Plus c'est beau, plus tu veux la manger. C'est la même chose pour l'eucharistie. Tu veux mettre Dieu dans toi. C'est ça, il faut qui pénètr. L'air faut qu'a pénètre. Si y a rien qui te pénètre dans toi là, tu meurs. Si y a pas d'air si y a pas d'eau, tu meurs.
  • Jean-Pierre Girard (animateur), L'Heure de pointe, Société Radio-Canada, 16 décembre 2013


Denis Lévesque (2014)[modifier]

Quand le Christ a dit: "Celui qui mange ma chair et boit mon sang aura la vie éternelle", ben, c'est vraiment ça, c'est vraiment sa chair. C'est parce que... je vais vous dire ce que... on est rendus qu'on voit le sexe comme un péché, comme quelque... Oui, ça peut être un péché, mais c'est pas nécessairement: on est tous issus d'un acte sexuel, alors il faut arrêter de voir cette chose-là d'une façon négative.
  • Denis Lévesque, Denis Lévesque, LCN, 21 janvier 2014


René Homier-Roy (2014)[modifier]

Et ça marchait! Je vais vous dire franchement, là: ça avait pas de bon sens, c'était un nid à feu. Les murs étaient en carton. Tout le monde fumait dans ça. Il rentrait à peu près 400 personnes, puis il y avait une porte en avant, une porte en arrière. Quand il y avait trop de monde, je barrais les deux portes. Il y avait un petit ext... Ah, c'était... des fois je repense à ça, je comprends pas qu'on m'ait laissé faire. J'avais 18 ans. Ça n'avait pas de bon sens. Dans ce temps-là, ça a l'air, des règles, il n'y en avait pas. Le filage électrique, tout ça, j'avais installé ça avec mes amis. On [ne] connaissait absolument rien dans l'électricité... Ah, oui, oui: au secours! Des fois, j'ai des frissons, je me dis: ça aurait pu être la plus belle catastrophe qu'il n'y a pas. Non. Ah non, ça n'avait aucun sens. Mais sauf que... ce qui était... euh... c'est que je faisais de l'argent. Eh, t'sé, à 18 ans, j'avais une Volvo neuve, pis la vie était belle, pis j'allais en croisière. Je faisais de l'argent comme de l'eau, mais... il reste une chose: c'est que c'était pas vraiment prudent. Je pense que les autorités municipales auraient dû y voir.
  • René Homier-Roy (animateur), Audio Fil: L'univers culturel du maire de Saguenay Jean Tremblay, Radio-Canada Première, 25 janvier 2014


Par sujet[modifier]

Anne Hidalgo[modifier]

Au début d'avril 2015, Jean Tremblay a participé à une rencontre de l'Association internationale des maires francophones à la Nouvelle-Orléans (Louisianne), ce qui lui a permis de rencontrer des maires de partout dans le monde, dont la mairesse de Paris. Concernant cette rencontre, il a fait le commentaire suivant, par trop familier, sur sa page Facebook personnelle. Même après que plusieurs lui aient fait remarquer son erreur, il ne s'est jamais excusé ni corrigé.

Mme Hilardo veut se faire appeler Mme le maire de Paris et non mairesse, elle est gentille et a même chanté avec nous.
  • « Sans titre », Jean Tremblay, Facebook, 4 avril 2015 (lire en ligne)


Burkini: les femmes voilées, retournez au Maroc![modifier]

Je vous le dis tout de suite, là: avec moi ils vont frapper un mur là. [...] S'ils arrivent du Maroc, là, il y en a encore des avions qui retournent au Maroc, là. Ça existe, ça.
  • Dominick Fortin (animateur), Morais Live, KYK FM Radio X Saguenay, 4 mars 2014


Les journalistes et les athées: des cruches qui ne savent rien[modifier]

J'me sens fort. J'fais face à n'importe qui, j'me sens fort. Le Saint-Esprit m'accompagne. Quand tu demandes au Saint-Esprit de t'éclairer, le Saint-Esprit t'éclaire. Je rencontre tous ces journalistes, tous ces athées partout pis à toutes les fois que je me présente avant d'arriver, je me dis: "ils savent rien", et en partant, je me dis: "c'est encore bien pire que ce que je pensais". Des cruches. Ils ne savent rien. T'essaies de discuter avec ça, avec les animateurs à la télévision, à la radio... y'en font un combat.
  • Jean Tremblay, conférencier, 3 juin 2014, Souper bénéfice pour les Œuvres de l'évêque, sous-sol de la Cathédrale Salaberry-de-Valleyfield, dans url, paru Radio-Canada.


Contre les intellectuels et Greenpeace[modifier]

Mobilisons-nous contre Greenpeace et contre les intellectuels de ce monde!
  • Jean Tremblay, 10 mars 2015, Ville de Saguenay, dans Ville en action: Appel à la solidarité.


Les nègres travaillent dur, au salaire minimum, ils me font pitié[modifier]

Y'a des emplois dans... y'a des chômeurs, y'a des gens qui sont dans misère, y'a des gens qui travaillent comme des nègres... euh... s'cusez l'expression, c'est pas bien dit: ils travaillent fort... un noir, ça travaille fort, on le sait. Y'ont pas des gros salaires, pis y travaillent, ces gens-là. C'est dans ce sens-là... que je veux le dire. Pis ces gens-là, là, moé, ça m'fait pitié. J'me dis: crime! ils donnent leu' vie au salaire minimum, y'ont d'la misére à boucler, pis... là, à moment donné, on va arriver nù z'autres, pis on a des beaux emplois-là, à quatre-vingt -- cent mille dollars par année, et non, on voudra pas, parce que y'en a qui viennent nous nuire. C'est mon rôle des défendre.
  • Émission du midi, Midi-pile, KYK FM Radio X Saguenay, 12 mars 2015


"Tanné" des musulmans[modifier]

Les musulmans, je ne pense pas qu’ils prennent la bonne voie. Ils ne sont pas inspirants pantoute là. Moi je n’ai pas vu personne de mon entourage qui me disait: "Moi, Mahomet c’est le mien". Non! Je n’en ai pas vu de ça. Peut-être ceux qui sont radicalisés là, mais on sait très bien qu’ils ont un petit problème. C’est inacceptable et on a tous peur. On a tous peur! Ils placent des bombes partout! Ils ne jouent pas eux autres! Ce sont de vraies bombes!
  • Jean Tremblay, Bouchard en parle, RadioEgo FM 93 Quebec, 14 novembre 2016


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :