Jean Guillaume Gyr

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'abbé Jean Guillaume Gyr est un ecclésiastique, prêtre du diocèse de Liège.

Citations[modifier]

On prétend, à tort ou à raison, que toutes les révolutions modernes ont été préparées, mûries et conduites par les associations secrètes, et particulièrement par la Franc-Maçonnerie. […] Cette accusation est trop grave pour ne point reposer sur des preuves nombreuses et irréfragables.
  • La Franc-Maçonnerie en Elle-même et dans ses Rapports avec les autres Sociétés Secrètes de l’Europe, notamment avec la Carbonarie Italienne, Jean Guillaume Gyr, éd. Lardinois, Liège ; Lethielleux, Paris, 1859, chap. Avant-propos, p. VI


La fraternité maçonnique n’est que la substitution de la philanthropie basée sur des motifs naturels à la charité chrétienne, appuyée sur des considérations d’un ordre surnaturel. Nous acceptons également la fraternité maçonnique, tout en regrettant qu’elle soit si étroite, si mesquine, si peu dévouée. Si cette fraternité est entendue dans ce sens qu’elle met le frère maçon au-dessus de l’accomplissement d’un devoir civil, nous la répudions comme un attentat contre la société.
  • La Franc-Maçonnerie en Elle-même et dans ses Rapports avec les autres Sociétés Secrètes de l’Europe, notamment avec la Carbonarie Italienne, Jean Guillaume Gyr, éd. Lardinois, Liège ; Lethielleux, Paris, 1859, p. 89


Pourquoi le secret, si le but est bon ? Pourquoi se cacher lorsqu’on croit pouvoir avouer ses actes ? Pourquoi les ténèbres lorsqu’on ne doit pas craindre d’agir au grand jour ? Pourquoi l’exclusion lorsqu’on prétend ne poursuivre que le bien de l’humanité ? Pourquoi ne pas ouvrir à deux battants les portes du temple maçonnique, et ne pas dire à la foule des profanes : Aveugles, venez, nous vous donnerons la lumière, nous éclairerons votre intelligence, nous dissiperons vos préjugés ; malheureux qui gémissez sous le poids de toutes les infortunes, venez, nous vous soulagerons, nous vous communiquerons une panacée universelle qui guérira tous vos maux ? Mais, si la Maçonnerie est réellement bienfaisante et salutaire, ainsi qu’elle le prétend, il y a plus qu’égoïsme, il y a cruauté de sa part à ne vouloir pas communiquer ses fameux secrets.
  • La Franc-Maçonnerie en Elle-même et dans ses Rapports avec les autres Sociétés Secrètes de l’Europe, notamment avec la Carbonarie Italienne, Jean Guillaume Gyr, éd. Lardinois, Liège ; Lethielleux, Paris, 1859, p. 22-23


La Maçonnerie a beau se couvrir du voile du mystère : tout homme de bon sens comprendra qu’elle affecte de se tenir dans les ténèbres ou parce qu’elle redoute de froisser la croyance populaire ou parce qu’elle a tout lieu de croire qu’elle serait accueillie par la raillerie moqueuse des spectateurs. Oui, tel est le double motif pour lequel la Maçonnerie se renferme prudemment dans ses loges : d’une part, la proclamation de ses principes antireligieux et antisociaux ; de l’autre l’exhibition de ses momeries superstitieuses et de ses cérémonies ridicules.
  • La Franc-Maçonnerie en Elle-même et dans ses Rapports avec les autres Sociétés Secrètes de l’Europe, notamment avec la Carbonarie Italienne, Jean Guillaume Gyr, éd. Lardinois, Liège ; Lethielleux, Paris, 1859, p. 24


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :