Jean Genet

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Genet (1983).

Jean Genet (Paris, 19 décembre 1910 - id., 15 avril 1986) est un écrivain, poète, et auteur dramatique français. Par une écriture raffinée et riche, Jean Genet exalte la perversion, le mal, et l'érotisme à travers la célébration de personnages ambivalents au sein de mondes interlopes.

Citations de Jean Genet[modifier]

Pompes funèbres, 1947[modifier]

Le jardinier est la plus belle rose de son jardin.
  • Pompes funèbres, Jean Genet, éd. Gallimard, coll. « L'Imaginaire », 1978  (ISBN 2-07-027919-7), p. 50

Journal du voleur, 1949[modifier]

L’acte de chier dans le petit matin, nulle part ailleurs ne prend la solennelle importance que seul peut lui conférer d’être réussi dans un cabinet, par les vitres dépolies de quoi l’on distingue la façade sculptée, les gardes, les statues, la cour d’honneur ; […] car y chier devient un acte important qui a sa place dans la vie où le roi m’a convié. La prison m’accorde la même sécurité.
  • Journal du voleur (1949), Jean Genet, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1982  (ISBN 2-07-036493-3), p. 98


Le talent c'est la politesse à l'égard de la matière, il consiste à donner un chant à ce qui était muet.
  • Journal du voleur (1949), Jean Genet, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1982  (ISBN 2-07-036493-3), p. 123


La Gestapo Française contenait ces deux éléments fascinants : la trahison et le vol. Qu'on y ajoutât l'homosexualité, elle serait étincelante, inattaquable.
  • Journal du voleur (1949), Jean Genet, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1982  (ISBN 2-07-036493-3), p. 167


La trahison, le vol et l'homosexualité sont les sujets essentiels de ce livre. Un Rapport existe entre eux, sinon apparent toujours, du moins me semblerait-il reconnaître une sorte d'échange vasculaire entre mon goût pour la trahison, le vol et mes amours.
  • Journal du voleur (1949), Jean Genet, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1982  (ISBN 2-07-036493-3), p. 193


La solitude ne m'est pas donnée, je la gagne. Je suis conduit vers elle par un souci de beauté. J'y veux me définir, délimiter mes contours, sortir de la confusion, m'ordonner.
  • Journal du voleur (1949), Jean Genet, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1982  (ISBN 2-07-036493-3), p. 277


L'on s'étonnera que la réunion de qualités molles obtienne les arêtes vives du cristal de roche […] J'ai dit que j'étais fasciné. Ce seul mot contient l'idée de faisceaux — et plutôt de faisceaux lumineux pareils aux feux de cristaux. Ces feux sont le résultat d'une certaine disposition des surfaces.
  • Journal du voleur (1949), Jean Genet, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1982  (ISBN 2-07-036493-3), p. 282


Citations sur Jean Genet[modifier]

Le prophète du vice probe, le Saint-Genêt aux fulgurances magistrales, psalmodiant le calvaire d'un criminel de seize ans, archange meurtrier exemplaire par la beauté du geste et de celui qui l'accomplit, me trouble infiniment.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :