Aller au contenu

Jean Anthelme Brillat-Savarin

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Jean-Anthelme Brillat-Savarin.

Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826) est un gastronome et un auteur culinaire français.

Physiologie du goût, 1826[modifier]

L'univers n'est rien que par la vie, et tout ce qui vit se nourrit.
  • Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Illustrée par Bertall ; précédée d'une notice biographique par Alp. Karr ; dessins à part du texte , gravés sur acier par Ch. Geoffroy, gravures sur bois , intercalées dans le texte par Midderigh (1826), un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. Typographie de A. Lacour (rue Saint-Hyacinthe-St-Michel, 33), 1848, t. I, partie Aphorismes, p. IX (lire en ligne)


Dis-moi ce que tu manges : je te dirai ce que tu es.
  • Physiologie du gout, ou Méditations de gastronomie transcendante, un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. A. Sautelet & Cie, 1826, t. I, partie Aphorismes, p. VIII


La gourmandise est un acte de notre jugement, par lequel nous accordons la préférence aux choses qui sont agréables au goût sur celles qui n'ont pas cette qualité.
  • Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Illustrée par Bertall ; précédée d'une notice biographique par Alp. Karr ; dessins à part du texte , gravés sur acier par Ch. Geoffroy, gravures sur bois , intercalées dans le texte par Midderigh (1826), un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. Typographie de A. Lacour (rue Saint-Hyacinthe-St-Michel, 33), 1848, t. I, partie Aphorismes, p. IX (lire en ligne)


Ceux qui s'indigèrent ou qui s'enivrent ne savent ni boire ni manger.
  • Voyez le sens du verbe « indigérer » sur le Wiktionnaire.
  • Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Illustrée par Bertall ; précédée d'une notice biographique par Alp. Karr ; dessins à part du texte , gravés sur acier par Ch. Geoffroy, gravures sur bois , intercalées dans le texte par Midderigh (1826), un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. Typographie de A. Lacour (rue Saint-Hyacinthe-St-Michel, 33), 1848, t. I, partie Aphorismes, p. X (lire en ligne)


Celui qui reçoit ses amis et ne donne aucun soin personnel au repas qui leur est préparé, n'est pas digne d'avoir des amis.
  • Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Illustrée par Bertall ; précédée d'une notice biographique par Alp. Karr ; dessins à part du texte , gravés sur acier par Ch. Geoffroy, gravures sur bois , intercalées dans le texte par Midderigh (1826), un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. Typographie de A. Lacour (rue Saint-Hyacinthe-St-Michel, 33), 1848, t. I, partie Aphorismes, p. X (lire en ligne)


Convier quelqu'un, c'est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu'il est sous notre toit.
  • Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Illustrée par Bertall ; précédée d'une notice biographique par Alp. Karr ; dessins à part du texte , gravés sur acier par Ch. Geoffroy, gravures sur bois , intercalées dans le texte par Midderigh (1826), un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. Typographie de A. Lacour (rue Saint-Hyacinthe-St-Michel, 33), 1848, t. I, partie Aphorismes, p. X (lire en ligne)


La gastronomie est la connaissance raisonnée de tout ce qui a rapport à l'homme, en tant qu'il se nourrit. Son but est de veiller à la conservation des hommes, au moyen de la meilleure nourriture possible.
  • Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Illustrée par Bertall ; précédée d'une notice biographique par Alp. Karr ; dessins à part du texte , gravés sur acier par Ch. Geoffroy, gravures sur bois , intercalées dans le texte par Midderigh (1826), un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. Typographie de A. Lacour (rue Saint-Hyacinthe-St-Michel, 33), 1848, t. I, chap. Méditation III, p. 27 (lire en ligne)


Qu'on ouvre tous les historiens, depuis Hérodote jusqu'à nos jours, et on verra que, sans même en excepter les conspirations, il ne s'est jamais passé un grand événement qui n'ait été conçu, préparé et ordonné dans les festins.
  • Sur le rôle des repas en politique.
  • Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante. Illustrée par Bertall ; précédée d'une notice biographique par Alp. Karr ; dessins à part du texte , gravés sur acier par Ch. Geoffroy, gravures sur bois , intercalées dans le texte par Midderigh (1826), un professeur (Jean Anthelme Brillat-Savarin), éd. Typographie de A. Lacour (rue Saint-Hyacinthe-St-Michel, 33), 1848, t. I, chap. Méditation III, p. 31-32 (lire en ligne)


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :