Jean-Marc Beausoleil

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Blanc Bonsoir a pour décor la capitale haïtienne Port-au-Prince

Jean-Marc Beausoleil est un écrivain québécois né en 1970. Il occupe le poste de journaliste et de rédacteur en chef pour différentes publications avant de se tourner vers l'écriture en 2001. Blanc Bonsoir (2011) est un quatrième roman qui, pour s'inspirer de son vécu en tant que professeur de français en Haïti, ne manque pas d'authenticité.


Blanc Bonsoir (2011)[modifier]

Le gardien de la guérite [...] ne semblait pas remarquer le couple mère-enfant dont la misère noire contrastait tant avec l'opulence blanche du [P]alais [présidentiel]. Probablement qu'il obéissait à des ordres stricts qui lui interdisent de bouger pour autre chose qu'un coup d'État. Sinon, il attendait le coucher du soleil pour faire disparaître, de manière discrète, cette gênante qui avait le culot de venir mourir aux pieds du pouvoir officiel. C'est peut-être tout ce qui restait à cette femme, son corps transformé en reproche, en grief contre un ordre des choses où son enfant et elle n'avaient pas leur place.
  • Blanc Bonsoir, Jean-Marc Beausoleil, éd. Triptyque, 2011, p. 18-19


Le nom Macoutes provient de la culture populaire, de la figure d'un méchant oncle qui mettait les petits enfants dans sa gibecière, nommée « macoute », pour les dévorer, un Bonhomme Sept Heures, un ogre. Sauf qu'une fois incarnés dans la réalité, les Macoutes terrorisaient aussi les adultes.
  • Blanc Bonsoir, Jean-Marc Beausoleil, éd. Triptyque, 2011, p. 35-36


Cité Soleil a souvent été perçu comme un des endroits les plus dangereux au monde. Depuis 2007, la Mission des Nations unies pour la stabilisation d'Haïti (Minustah) maintient l'ordre tant bien que mal. Des assauts menés par 700 Casques bleus appuyés par des hélicoptères ont été nécessaires pour sortir les bandits d'ici [...] Le quartier est cerné de carcasses de voitures rouillées, il est composé de cabanes de tôles où les familles dorment à dix à même le sol, entourées de boue et d'ordure. D'énormes cochons pataugent dans des flaques d'eau fétide. Les mouches bourdonnent. Un tiers de million de personnes se partagent 53 points d'eau potable.
  • Blanc Bonsoir, Jean-Marc Beausoleil, éd. Triptyque, 2011, p. 172-73