Jean-Luc Porquet

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Luc Porquet, né en 1954, est un journaliste français, collaborant notamment au Canard enchaîné.

Que les gros salaires baissent la tête !, 2005[modifier]

À la question « Qu'attendez-vous de votre fils ? », Jean-Luc Lagardère répondait invariablement : « Qu'il fasse mieux que moi. » Et il avouait que ce précepte lui était inspiré par les Mémoires pour l'instruction du Dauphin, signés de Louis XIV, lesquelles étaient son « livre de chevet ». Louis XIV : le Roi-Soleil ! La monarchie absolue ! La cour et le ballet des courtisans ! La noblesse de robe, qui se transmet de père en fils, avec le nom à particule et les privilèges qui vont avec ! N'était-ce pas une époque magnifique ?
  • Que les gros salaires baissent la tête !, Jean-Luc Porquet, éd. Michalon, 2005, p. 153


- L'inégalité devant la mort
Elle se creuse. Une récente étude de l'INSEE le confirme : non seulement l'espérance de vie des ouvriers est plus faible que celle des cadres, mais l'écart s'accroît. Aujourd'hui, les cadres vivent en moyenne sept ans de plus que les ouvriers. Sept ans ! Pourquoi ? Parce que leurs conditions de travail sont pires […] ; et leurs modes de vie plus risqués […]. Résultat : puisqu'ils meurent plus vite, ils payent en partie les retraites des cadres. Merci, les ouvriers !
  • Que les gros salaires baissent la tête !, Jean-Luc Porquet, éd. Michalon, 2005, p. 158


Ça paraît un peu idiot de le rappeler : « une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale ». Accepter l'injustice sociale, […]. C'est préparer la guerre.
  • Que les gros salaires baissent la tête !, Jean-Luc Porquet, éd. Michalon, 2005, p. 161


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :