Jean-Claude Martinez

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Claude Martinez, né à Sète le 30 juillet 1945, est un homme politique français, professeur de droit public et de sciences politiques à l'Université de Paris II (Panthéon-Assas) et auteur de livres sur le droit fiscal. Il est également vice-président du Front national.

Citations[modifier]

Le plafond de l'hémicycle du Parlement à Strasbourg s'est effondré, comme s'était effondré le plafond d'un des bâtiments de Roissy, comme s'effondrera, un de ces jours, la verrière du Parlement européen à Bruxelles qui s'est déjà fissurée, parce que, chaque fois, la même cause est en action dans des appels d'offres où la multinationale gagnante est toujours celle qui emploie le moins de personnel, le moins qualifié, avec les matériaux les meilleur marché, les délais les plus raccourcis, dans le total mépris de la sécurité. Puisque la loi est celle de la rentabilité.
  • Propos tenus en réaction de l'effondrement du faux-plafond de l'hémicycle du Parlement de Strasbourg le 7 août 2008.
  • Jean-Claude Martinez, 14 août 2008, Sète, dans Communiqué de presse, paru frontnational.com, Jean-Claude Martinez : À propos de l'effondrement du plafond du Parlement de Strasbourg.


L'horreur de 150 passagers carbonisés dans l'avion de la compagnie low cost Spanair vient amener une nouvelle illustration de ce à quoi conduit l'ultra-libéralisme. Avec sa course folle au profit. À partir de son idéologie de la « concurrence libre et non faussée », la Commission européenne a voulu, comme pour le rail, le gaz, l'électricité ou la poste, la dérégulation du ciel. Les résultats sont là, à Madrid.
  • Réaction à propos du crash de l'avion de la compagnie low cost Spanair à Madrid le mercredi 20 août 2008.
  • Jean-Claude Martinez, 22 août 2008, Sète, dans Communiqué de presse, paru frontnational.com, Jean-Claude Martinez : À propos du crash aérien à Madrid le 20 août 2008..

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :