Jean-Claude Juncker

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Juncker (2014)

Jean-Claude Juncker est un homme politique luxembourgeois, familier des institutions européennes.

Citations[modifier]

La Ligue nationale de football luxembourgeoise n'est pas responsable que l'OM ne soit pas devenu champion de France, donc le Luxembourg n'est pas à l'origine de la crise financière internationale.


Dire que tout va changer parce qu'il y a un nouveau gouvernement à Athènes, c'est prendre ses désirs pour des réalités (…) Il ne peut pas y avoir de choix démocratique contre les traités européens. On ne peut pas sortir de l’euro sans sortir de l’Union européenne. À l’inverse, pour revenir, il faudrait que les 28 parlements nationaux soient d’accord, avec traité d’adhésion et ratifications idoines. C’est une pure spéculation. Le débat sur la sortie de la Grèce de la monnaie commune est un faux débat.


Bien entendu, il y aura des transferts de souveraineté. Mais serais-je intelligent d'attirer l'attention du public sur ce fait ?

  • Jean-Claude Juncker, 3 juillet 2007The Daily Telegraph, dans Mini-traité européen - La Constitution par la force, Paris (éd. Fr.-X. de Guibert), 2007. p. 11, cité par Patrice André..


Nous ne sommes pas confrontés à une crise de l’euro, mais à une crise de la dette publique dans certains pays de la zone euro.

Dans cette crise de la dette publique, nous oublions parfois que les augmentations des déficits publics, provoquées par les programmes de relance de la conjoncture, ont été nécessaires afin de répondre à la crise économique et financière de 2008.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :