Jean-Baptiste Rousseau

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Rousseau. Disambig.svg

Jean-Baptiste Rousseau.

Jean-Baptiste Rousseau est un poète et dramaturge français né à Paris le 6 avril 1670 (ou 1671) et mort à Bruxelles le 17 mars 1741.

Citations[modifier]

Ami Marot, l'honneur de mon pupitre,
Mon premier Maître, acceptez cette épître,
Que vous écrit un humble Nourrisson
Qui sur Parnasse a pris votre Ecusson ;
Et qui jadis en maint genre d'escrime
Vint chez vous seul étudier la rime.
Par vous en France Epitres, Triolets,
Rondeaux, Chansons, Ballades, Virelais,
Gente épigramme, et plaisante Satire
Ont pris naissance. En sorte qu'on peut dire :
De Prométhée Hommes sont émanés,
Et de Marot joyeux Contes sont nés.

  • « Epître III, à Clément Marot », dans Œuvres diverses de Mr Rousseau, Jean-Baptiste Rousseau, éd. François Changuion, 1729, t. 2, p. 33


Mon nom par vous est encore connu.
Dont bien et mal m'est ensemble avenu.
Bien, par trouver l'art de m'être fait lire ;
Mal, par avoir des Sots excité l'ire,
L'ire des Sots et des esprits malins.
Car qui dit Sots, dit à malice enclins.

  • « Epître III, à Clément Marot », dans Œuvres diverses de Mr Rousseau, Jean-Baptiste Rousseau, éd. François Changuion, 1729, t. 2, p. 34


Citation sur J. B. Rousseau[modifier]

Le poète lyrique français J.-B. Rousseau avait écrit une Ode à la postérité . Voltaire, trouvant que la valeur de l'œuvre ne justifiait nullement son titre, déclara avec esprit : " Le poème n'arrivera pas à son adresse » (cité d'après K. Fischer).
  • Le mot d'esprit et sa relation à l'inconscient, Sigmund Freud (trad. Denis Messier), éd. Gallimard, 1988, p. 141


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :