Jean-Antoine Roucher

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Antoine Roucher

Jean-Antoine Roucher, né le 22 février 1745 à Montpellier et guillotiné le 25 juillet 1794 à Paris, est un poète français.

Les Mois, 1779[modifier]

… Quel noir penser attriste mon ivresse !
Ces agneaux sous mes yeux folâtrans d’allégresse,
Arrachés à leur mère, aux fleurs de ce côteau,
Iront dans les cités tomber sous le couteau.
Ils servent l’appareil d’un festin sanguinaire,
Où l’homme, s’arrogeant un droit imaginaire,
Tyran des animaux, étale sans remords
Ses meurtres déguisés, et se nourrit de morts.
Arrête, homme vorace, arrête …


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :