Jeûne

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Le jeûne consiste en la privation partielle ou totale de toute alimentation pendant un certain temps. Les principales motivations qui poussent à suivre un jeûne sont des raisons de santé, des recommandations religieuses ou la volonté d'appuyer une revendication.

Médecine[modifier]

Les cycles de jeûne retardent la croissance des tumeurs et sensibilisent différents types de cellules cancéreuses à la chimiothérapie.
  • (en) Fasting Cycles Retard Growth of Tumors and Sensitize a Range of Cancer Cell Types to Chemotherapy.
  • Une étude in vitro et in vivo montre que le jeûne (2 cycles) combiné à une chimiothérapie permet de guérir jusqu'à 40% des souris ayant un neuroblastome métastatique, alors que la mortalité est de 100% chez les souris traitées par chimiothérapie seule. Des essais cliniques de phase I ont débuté pour évaluer un jeune d'un cycle 2 à 3 jours sur des patients suivant une chimiothérapie cancéreuse à la Mayo Clinic aux États-Unis.
  • (en) « Fasting Cycles Retard Growth of Tumors and Sensitize a Range of Cancer Cell Types to Chemotherapy », Changhan Lee, Lizzia Raffaghello, Sebastian Brandhorst, Fernando M. Safdie, Giovanna Bianchi, Alejandro Martin-Montalvo, Vito Pistoia, Min Wei, Saewon Hwang, Annalisa Merlino, Laura Emionite, Rafael de Cabo and Valter D. Longo. (trad. Wikiquote), Science, 8 février 2012 (lire en ligne)


Littérature[modifier]

Nos jeûnes furent terribles et bien épouvantables, car le premier jour nous jeunâmes à bâtons rompus, le second à épées rabatues, le troisième à fer émoulu, le quatrième à feu et à sang.
  • (fr) Nos jeunes furent terribles et bien espouventables, car le premier jour nous jeunasmes à battons rompus, le second à espées rabattues, le tiers à fer esmoulu, le quart à feu et à sang.
  • La critique du jeûne apparait plusieurs fois dans l'œuvre de Rabelais. Voir également la désapprobation du carême au chapitre XXVIII du Cinquième Livre.
  • Œuvres complètes (1564), Rabelais, éd. Gallimard, 1994, chap. I, « Comment Pantagruel arriva en l'Isle sonnante, et du bruit qu'entendismes », p. 731



Articles connexes[modifier]