Jacques Monod

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Monod. Disambig.svg

Jacques Monod

Jacques Lucien Monod, né à Paris le 9 février 1910 et mort à Cannes le 31 mai 1976, est un biologiste et biochimiste français de l'Institut Pasteur de Paris, lauréat en 1965 du Prix Nobel de physiologie ou médecine.

Le Hasard et la Nécessité, 1970[modifier]

L’ancienne alliance est rompue ; l’homme sait enfin qu’il est seul dans l’immensité indifférente de l’Univers d’où il a émergé par hasard. Non plus que son destin, son devoir n’est écrit nulle part. À lui de choisir entre le Royaume et les ténèbres.
  • Conclusion de l’essai.
  • Le Hasard et la Nécessité, Jacques Monod, éd. Le Seuil, 1970, chap. Le royaume et les ténèbres, p. 224-225

Citation rapportée[modifier]

Le hasard pur, absolument libre et aveugle, est la véritable racine du merveilleux édifice de l'évolution.
  • (en) Pure chance, absolutely free but blind, is at the very root of the stupendous edifice of evolution.
  • (en) « Jacques Monod's Roulette », Jacques Monod (trad. Wainhouse) (1972), dans Risk and Meaning, Nicolas Bouleau (trad. Dené Oglesby & Martin Crossley), éd. Springer, 2011  (ISBN 978-3-642-17646-3), p. 207


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :