Jacques Higelin

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Higelin en 2011.

Jacques Higelin est un auteur-compositeur-interprète et comédien français, né le 18 octobre 1940 à Brou-sur-Chantereine (Seine-et-Marne) et mort le 6 avril 2018 à Nogent-sur-Marne.

Paroles de chansons[modifier]

Champagne pour tout le monde, 1979[modifier]

Vampires éblouis
Par de lubriques vestales,
Égéries insatiables
Chevauchant des Walkyries,
Infernales appétits de frénésies bacchanales
Qui charment nos âmes envahies par la mélancolie.

Satyres joufflus, boucs émissaires,
Gargouilles émues, fières gorgones,
Laissez ma couronne aux sorcières
Et mes chimères à la licorne.

  • Champagne, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Champagne pour tout le monde (1979 chez Pathé Marconi/EMI).


Que les damnés obscènes,
cyniques et corrompus,
Fassent griefs de leurs peines
à ceux qu'ils ont élus,
Car devant tant de problèmes
Et de malentendus,
Les dieux et les diables en sont venus
à douter d'eux-mêmes !

  • Champagne, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Champagne pour tout le monde (1979 chez Pathé Marconi/EMI).


Hostie d'calice, j'ai comme la sensation
D'être un chewing-gum au fond d'un lance-pierres.
Manneken-Pis, v'là qu'on r'part en arrière !
Z'ont dû monter l'hélice à l'envers
Dans mon aéroplane blindé.

  • Dans mon aéroplane blindé, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Champagne pour tout le monde (1979 chez Pathé Marconi/EMI).


Par les étoiles, par la loi de l'univers,
Cherche la faille dans les entrailles de l'Enfer.
De la droiture de ta Foi, de cette armure à chaque combat.

  • Captain Bloody Samouraï, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Champagne pour tout le monde (1979 chez Pathé Marconi/EMI).


Sur la terre, face aux dieux, tête en l'air,
Amoureux d'une émotion légère comme un soleil radieux
Dans le ciel de ma fenêtre ouverte
Et je danse, et je lance un appel aux archanges de l'Amour.

  • Tête en l'air, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Champagne pour tout le monde (1979 chez Pathé Marconi/EMI).


Caviar pour les autres, 1979[modifier]

Je ne peux plus dire je t'aime
Sans donner ma langue à couper
Trop de serpents sous les caresses
Trop d'amours à couteaux tirés
Si dure que soit la solitude
Elle te ramène à ton destin
La loi du grand amour est rude
Pour qui s'est trompé de chemin

  • Je ne peux plus dire je t'aime, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Caviar pour les autres (1979 chez Pathé Marconi/EMI).


Tombé du ciel, 1988[modifier]

Jacques Higelin en concert à Nice (France) en 2003.

Tombé du ciel à travers les nuages
Quel heureux présage pour un aiguilleur du ciel
Tombé du lit fauché en plein rêve
Frappé par le glaive de la sonnerie du réveil

  • Tombé du ciel, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Tombé du ciel (1988 chez EMI).


Tombés d'en haut comme les petites gouttes d'eau
Que j'entends tomber dehors par la f'nêtre
Quand je m'endors le coeur en fête
Poseur de girouettes
Du haut du clocher donne à ma voix
La direction par où le vent fredonne ma chanson

  • Tombé du ciel, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Tombé du ciel (1988 chez EMI).


Je vis pas ma vie, je la rêve
C'est comme une maladie que j'aurais chopée tout petit

  • Parc Montsouris (à mon père), Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Tombé du ciel (1988 chez EMI).


Là, je me sentais comme
Une chenille accablée à la pensée
De finir papillon
Lorsqu'une idée sublime gracieuse et légitime
Surgie du fond de mon inconscient
S'en vint tout naturellement sonner les matines entre mes deux tympans

  • La fuite dans les idées, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Tombé du ciel (1988 chez EMI).


Y a un drôle d'homme
qui se nomme
Tom Bombadilom
tous les gosses
du quartier l'appellent
Tom Bombadilom

Son carrosse est tout rouillé
et ses bottes sont trouées
y a des asticots dans le tuyau de son chilum

  • Tom Bombadilom, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Tombé du ciel (1988 chez EMI).


Paradis païen, 1998[modifier]

Chambre sous les toits
Chambre sous les nues
Un amour sur perd
Un autre revient sur ses pas
Chambre sous les nues
Chambre sous les toits
Une voix dans la rue fredonne un air que je ne connais pas
Devant le rideau de fer d'un cabaret hongrois
Deux ombres enlacées échangent un long baiser d'adieu

  • Chambre sous les toits, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Paradis païen (1998 chez Warner Music France).


Viens, ma lionne, te faire les griffes sur ma peau,
Ployer ta nuque tendre, offrande au bourreau,
Sous l'orage anthropophage de mes crocs

  • Chambre sous les toits, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Paradis païen (1998 chez Warner Music France).


Lécher du blanc, broyer du noir
Chacun dans sa tour d'ivoire
Encerclé par les éléphants
Chérie t'a pas vu mon rasoir

  • Broyer du noir, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Paradis païen (1998 chez Warner Music France).


Les gonzes s'entretuent
A coup de silencieux
Et les poulagas suent
A shooter ces messieurs

Quand l'aube grise et mauve
Frôle les macchabées
Les survivants se sauvent
Où sont les orchidées

  • Rififi, Jacques Higelin, Jacques Higelin, album Paradis païen (1998 chez Warner Music France).


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :