Jack Goody

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jack Goody (2009).

Jack Goody, né en 1919 et mort en 2015, est un anthropologue prolixe et aux centres d'intérêt très variés. Docteur en anthropologie à l'université de Cambridge (en 1954) où il est professeur honoraire, dans les années cinquante et au début des années soixante, il étudie les sociétés du nord du Ghana. Dans l'un de ses derniers livres « L'islam en Europe. Histoire, échanges, conflits », il tente de cerner les rapports complexes et conflictuels entre l'Europe et l'Islam.

L'Islam en Europe, 2004[modifier]

Les problèmes que peut aujourd'hui soulever l'islam ne sauraient être assimilés à une culture jugée "autre" et supposée "rétrograde". La civilisation musulmane tient depuis longtemps une place prépondérante en Europe, ou elle s'est d'abord imposée en Espagne et dans le monde méditerranéen dès le VIIe siècle, pour ensuite pénétrer les pays de l'Est au XIVe siècle, et poursuivre sa percée jusque dans les steppes du Nord.
  • L'Islam en Europe, Jack Goody, éd. La Découverte, 2004, p. 16


L'assimilation systématique de l'Europe au christianisme et à la modernité a fait oublier - ou même réfuter - tout ce que l'Islam a pu apporter à la civilisation européenne.
  • L'Islam en Europe, Jack Goody, éd. La Découverte, 2004, p. 22


En Europe, l'islam n'a pas davantage évincé le christianisme que celui-ci avait éradiqué les pratiques paîennes ou éliminé le judaîsme. Toutes ces religions peuvent objectivement se prévaloir d'une présence légitime et, en ce sens, aucune ne saurait être considérée comme un "Autre"; toutes font partie intégrante de l'Europe, de notre patrimoine.
  • L'Islam en Europe, Jack Goody, éd. La Découverte, 2004, p. 23


C'est à partir de leur foyer proche-oriental que les trois grands monothéismes que sont le judaïsme, le christianisme et l'islam se sont propagés vers l'ouest, en suivant les deux rives de la Méditerranée. En ce sens l'islam n'est pas plus exogène à l'Europe que le judaïsme et le christianisme : il y est implanté depuis longtemps et y a exercé une influence non seulement politique mais aussi culturelle. C'est d'ailleurs en partie pour se défendre de ses composantes juives et musulmanes, que l'Europe s'est définie comme un continent chrétien.
  • L'Islam en Europe, Jack Goody, éd. La Découverte, 2004, p. 24


L'islam n'a jamais été l'Autre de l'Europe, l'Orient, mais une composante des Européens, qui fait partie intégrante non seulement de notre passé, mais aussi de notre présent, dans la Méditerranée, dans les Balkans, à Chypre, en Russie. Nous devons prendre la mesure de son importance et accepter ce lien, même si son influence a eu une forte coloration religieuse qui peut nous déplaire.
  • L'Islam en Europe, Jack Goody, éd. La Découverte, 2004, p. 103


Repoussés pendant des siècles, les musulmans sont revenus en masse sur le continent, non plus comme envahisseurs, mais comme immigrés. Dans un cas comme dans l'autre, ils ont beaucoup contribué à la civilisation européenne. Par le passé, ils ont stimulé la vie intellectuelle et scientifique, et ouvert la voie à la Renaissance. Aujourd'hui, ils fournissent une part de plus en plus importante de la main d'œuvre dont l'Europe a besoin pour compenser la baisse de sa démographie. Et aujourd'hui, comme hier, les musulmans font indéniablement partie du paysage européen.
  • L'Islam en Europe, Jack Goody, éd. La Découverte, 2004, p. 170


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :