Il Divo

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Il Divo est un film italien de Paolo Sorrentino sorti en 2008 retrace l'activité politique de Giulio Andreotti.

Citations[modifier]

Franco Evangelisti : Si je t'offre cette montre, Giulio, c'est pas pour commémorer ce moment inoubliable, mais pour l'avenir. Oui, les aiguilles des montres se dirigent en permanence vers l'avenir et toi tu représentes l'avenir. Je l'ai achetée chez Haussmann, le bijoutier, tu sais.
Giulio Andreotti : Ce qui compte c'est la marque, pas le bijoutier.
Franco Evangelisti : Tu sais c'est vraiment pas facile de t'aimer.
Giulio Andreotti : Je ne t'ai jamais demandé de m'aimer.
Franco Evangelisti : Ca je le sais oui mais je t'aime quand même. Et toi pas le moindre signe d'affection pendant toutes ces années, jamais!
Giulio Andreotti : J'ai toujours pris ta défense en politique et ce même quand tu as tenu des propos parfaitement incongrus.
Franco Evangelisti : Oui mais ya pas que la politique dans la vie, loin de là Giulio. Je suis pas aussi intelligent que toi, c'est incontestable. J'ai parfois fait des choses incongrues comme tu dis mais j'ai toujours été là pour protéger ton arrière-boutique, tu sais la partie qui se trouve juste en dessous de notre coccyx. Toujours! Toujours Giulio, n'oublie jamais celà Giulio.
Giulio Andreotti : Une fois de plus tu viens de tenir des propos incongrus Franco.


Giulio Andreotti : Tu te souviens de Nenni? Enthousiaste, passionné. Il disait: "je préside une commission pour redresser le budget des chemins de fer de l'État et je le redresserais". Ce à quoi je répondais: "à l'asile tout ceux qui ne se prennent pas pour Napoléon veulent redresser le budget des chemins de fer de l'État". Nenni et moi on se haissait, mais quelle estime. Quel respect. Quelle grande estime, réciproque.


Giulio Andreotti : J'ai à vous parler. Nous appliquerons désormais la philosophie de Saint Bernard: voir tout, supporter beaucoup, corriger une chose à la fois. Car s'il est vrai que tout bon chrétien doit toujours s'attacher à tendre l'autre joue, il est aussi vrai que Jésus Christ avec beaucoup d'intelligence et je l'en remercie, ne nous a donné que deux joues.
Le procès de Palerme est sur le point de débuter et je me défendrais de toutes mes forces. Et des forces, Dieu sait si j'en ai.


Mikhaïl Gorbatchev : Est-ce que vous fumez président ?
Giulio Andreotti : Je n'ai pas de petits vices.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :