Hypatie

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait imaginaire d'Hypatie, par Jules Maurice Gaspard (1908).

Hypatie (née entre 355 et 370 selon les sources et assassinée par des chrétiens en 415) est une philosophe néoplatonicienne, astronome et mathématicienne grecque d'Alexandrie. Femme de lettres et de sciences, elle est à la tête de l'école néoplatonicienne d'Alexandrie, au sein de laquelle elle enseigne la philosophie et l'astronomie. C'est la première mathématicienne dont la vie est bien documentée.

Citations à propos d'Hypatie[modifier]

Le vil Galiléen t'a frappée et maudite,
Mais tu tombas plus grande ! Et maintenant, hélas !
Le souffle de Platon et le corps d'Aphrodite
Sont partis à jamais pour les beaux cieux d'Hellas !

  • Poèmes antiques, Leconte de Lisle, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 1994 (1852), Hypatie (vers 61-65), p. 92


Oui, les temps sont mauvais, non pas pour ton Église,
Mon père, mais pour nous que ton orgueil méprise,
Pour nous qui n'enseignons, dans notre abaissement,
Que l'étude, la paix et le recueillement.

  • Réponse d'Hypatie d'Alexandrie, astronome grecque polythéiste, au chrétien Cyrille venu pour l'arrêter.
  • Poèmes antiques, Leconte de Lisle, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 1994 (1852), Hypatie et Cyrille (vers 97-100), p. 267