Histoires de la fin des temps

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Histoires de la fin des temps est un recueil de nouvelles et de récits de science-fiction présentés par Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein. Il fait partie de la Grande anthologie de la science-fiction proposée par le Livre de Poche dans les années 1980.

Citations[modifier]

L'indécence d'un homme est la décence d'un autre.
  • (en) « Final encounter (L'ultime rencontre) », Harry Harrisson (trad. Michel Demuth) (1964), dans Histoires de la fin du temps, Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein, éd. Le Livre de Poche, coll. « La grande anthologie de la sicence-fiction, deuxième série », 1984  (ISBN 2-253-02580-1), chap. 1, p. 31


Nous révérons la sagesse, pas ses symboles.
  • (en) « University (Université) », Peter Phillips (trad. Arlette Rosenblum) (1954), dans Histoires de la fin du temps, Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein, éd. Le Livre de Poche, coll. « La grande anthologie de la sicence-fiction, deuxième série », 1984  (ISBN 2-253-02580-1), p. 85-86


La véritable dignité ne peut jamais être pitoyable, même quand elle manque de substance pour s'affirmer.
  • (en) « University (Université) », Peter Phillips (trad. Arlette Rosenblum) (1954), dans Histoires de la fin du temps, Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein, éd. Le Livre de Poche, coll. « La grande anthologie de la sicence-fiction, deuxième série », 1984  (ISBN 2-253-02580-1), p. 91


L'orgueil est un tigre et la vanité ses crocs.
  • (en) « University (Université) », Peter Phillips (trad. Arlette Rosenblum) (1954), dans Histoires de la fin du temps, Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein, éd. Le Livre de Poche, coll. « La grande anthologie de la sicence-fiction, deuxième série », 1984  (ISBN 2-253-02580-1), p. 101
Là où la volonté de vaincre est grande, il ne peut y avoir de grandes difficultés.
  • (en) « That Share of glory (Pour une poignée de gloire) », C. M. Kornbluth (trad. Dominique Abonyi) (1952), dans Histoires de la fin du temps, Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein, éd. Le Livre de Poche, coll. « La grande anthologie de la sicence-fiction, deuxième série », 1984  (ISBN 2-253-02580-1), p. 344
Les fondements principaux de tout État sont de bonnes lois et de bonnes armes ; et du fait qu'il ne peut y avoir de bonnes lois où l'État n'est pas bien armé, il suit que là où il est bien armé, il y a de bonnes lois.
  • (en) « That Share of glory (Pour une poignée de gloire) », C. M. Kornbluth (trad. Dominique Abonyi) (1952), dans Histoires de la fin du temps, Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein, éd. Le Livre de Poche, coll. « La grande anthologie de la sicence-fiction, deuxième série », 1984  (ISBN 2-253-02580-1), p. 372


Il n'est pas dans les intentions de Dieu de tout faire, ni donc de nous dépouiller de notre libre-arbitre et de cette poignée de gloire qui nous appartient.
  • (en) « That Share of glory (Pour une poignée de gloire) », C. M. Kornbluth (trad. Dominique Abonyi) (1952), dans Histoires de la fin du temps, Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein, éd. Le Livre de Poche, coll. « La grande anthologie de la sicence-fiction, deuxième série », 1984  (ISBN 2-253-02580-1), p. 387


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :