Helen Oyeyemi

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Helen Oyeyemi lors du Ubud Writers & Readers Festival à Bali (Indonésie) en 2012.

Helen Oyeyemi, née le 10 décembre 1984 à Ibadan dans l'État d'Oyo au Nigeria, est une romancière et nouvelliste britano-nigériane.

Citations par Helen Oyeyemi[modifier]

The Icarus Girl , 2005[modifier]

Dès que vous laissez les gens savoir ce que vous pensez, c'est fini, vous êtes mort. Alors ils vont sauter dans votre esprit, sortir des choses, les montrer à la lumière et les tuer, oui, les tuer, parce que les pensées sont censées rester et grandir dans des endroits calmes et sombres, comme les papillons dans les cocons.
  • The Icarus Girl, Helen Oyeyemi, éd. Bloomsbury, 2005  (ISBN 0-7475-8148-7), p. 82


Mr Fox , 2012[modifier]

(...)Et sans autre forme de procès, il dégaina l'épée et trancha la tête de Miss Foxe de son cou. Il savait ce qui devait se passer. Il savait que cette créature maladroite et murmurante qui se trouvait devant lui devait maintenant se transformer en une princesse - d'une beauté éblouissante, libre et rendue sage par ses épreuves. Ce n'est pas ce qui s'est passé.


Je me suis rendu compte que j'étais malheureux. Et ça ne semblait pas si terrible. Pas d'urgence, rien. Je pouvais disparaître de ma vie sur une vague lente comme celle-ci, ça n'avait pas d'importance. Je n'ai pas besoin d'être heureux. Tout ce que je dois faire, c'est m'accrocher à quelque chose et attendre.


Certains jours, il touchait le bout de son nez et c'était suffisant, un miracle d'abondance.


Des gens solitaires, ces amoureux du livre. Je trouve ça génial qu'il y ait des gens pour lesquels on n'a pas à s'inquiéter quand on ne les voit pas pendant un long moment, on n'a pas à se demander ce qu'ils font, comment ils s'en sortent. On sait juste qu'ils vont bien et qu'ils font probablement quelque chose qu'ils aiment.


Son cœur était lourd parce qu'il était ouvert, et donc les choses l'ont rempli, et donc les choses se sont précipitées hors d'elle, mais le cœur continuait à battre, dur et effroyablement puissant et signifiant d'ignorer le reste d'elle-même et de continuer toute seule.


J'aurais aimé pouvoir écrire à quelqu'un après ça, quelqu'un à qui j'aurais pu écrire pour lui expliquer à quel point c'était horrible que quelqu'un vous touche, puis vous regarde correctement et change d'avis.


Le blanc va aux sorcières , 2011[modifier]

S'il te plaît, raconte-moi l'histoire d'une fille qui s'enfuit." Je le ferais, même si je devais en adapter une, même si je devais en inventer une juste pour elle. "Qui s'enfuit de quoi, cependant ?" "De sa marraine la fée. De la fin heureuse qui n'est pas vraiment heureuse du tout. S'il te plaît, fais en sorte qu'elle sorte et s'enfuie de la page, dans un endroit secret où des mots comme 'heureux' et 'bon' ne la trouveront jamais." "Vous ne voulez pas qu'elle soit heureuse et bien portante ?" "Je ne suis pas sûr de ce qu'on entend vraiment par heureux et bon. Je voudrais qu'elle soit libre. Maintenant. S'il vous plaît, commencez.
  • Le blanc va aux sorcières, Helen Oyeyemi (trad. Guillaume Villeneuve), éd. Galaade, 2011  (ISBN 978-2-35176-137-3), p. 165


J'ai collectionné des images, j'ai dessiné des images et j'ai regardé les images par moi-même. Et comme personne d'autre ne les a jamais vues, les images étaient parfaites et vraies. Elles étaient vivantes.
  • Le blanc va aux sorcières, Helen Oyeyemi (trad. Guillaume Villeneuve), éd. Galaade, 2011  (ISBN 978-2-35176-137-3), p. 70


Boy, Snow, Bird , 2016[modifier]

Personne ne m'a jamais mis en garde contre les miroirs, alors pendant de nombreuses années j'en ai été friand, et je les ai crus dignes de confiance.
  • Boy, Snow, Bird, Helen Oyeyemi (trad. Guillaume Villeneuve), éd. Galaade, 2016  (ISBN 978-2-35176-384-1), p. 6


Vous ne rendez pas le sourire aux gens - il est parfaitement clair pour vous que les gens peuvent sourire et sourire et être quand même des méchants.
  • Boy, Snow, Bird, Helen Oyeyemi (trad. Guillaume Villeneuve), éd. Galaade, 2016  (ISBN 978-2-35176-384-1), p. 8


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :