Hector Berlioz

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hector Berlioz par Pierre Petit (1863).

Hector Berlioz (1803-1869) est un compositeur, chef d’orchestre, critique musical et écrivain français.

Mémoires, 1870[modifier]

On adore Bach, et on croit en lui, sans supposer un instant que sa divinité puisse jamais être mise en question ; un hérétique ferait horreur, il est même défendu d’en parler. Bach, c’est Bach, comme Dieu c’est Dieu.
  • Mémoires, Hector Berlioz, éd. Michel Lévy frères, 1870, chap. LI, À M. Desmarest, neuvième lettre, Berlin, p. 308


Laquelle des deux puissances peut élever l’homme aux plus sublimes hauteurs, l’amour ou la musique ?… C’est un grand problème. Pourtant il me semble qu’on devrait dire ceci : L’amour ne peut pas donner une idée de la musique, la musique peut en donner une de l’amour… Pourquoi séparer l’un de l’autre ? Ce sont les deux ailes de l’âme.
  • Mémoires, Hector Berlioz, éd. Michel Lévy frères, 1870, partie Postface, p. 504
Signature d’Hector Berlioz.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :