Haute-Silésie

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La province de Haute-Silésie (en rouge) au sein de l'État libre de Prusse (en bleu)

La province de Haute-Silésie (en allemand Provinz Oberschlesien) est une ancienne province de l'État libre de Prusse, dont la capitale fut Oppeln (Opole).

Citations[modifier]

Parmi ceux qui, prêts à mourir et avides de combattre, étaient partis pour la Haute-Silésie, il n'y en avait pas un seul qui l'eût fait pour la sainteté des traités. Pas un seul ne marchait dans ces rangs pour en appeler aux puissances de la civilisation, de la raison et de la conscience. Et si l'un d'entre eux voyait planer un droit éternel dans le ciel, c'était alors le droit de la jeunesse à rechercher la justice dans la vengeance. Car ici pour la première fois dans l'Allemagne de l'après-guerre, la lutte s'offrait libre de tout problème. L'appel nous avait frappés en plein cœur, il avait tué sur-le-champ toute réflexion, toute hésitation. Ce pays était allemand, il était menacé et nous marchions, prêts à verser notre sang pour le reprendre.
  • Les Réprouvés, Ernst von Salomon, éd. Librairie Plon, 1931, réédition 1951, p. 212-213


Les gens qui s'étaient demandé comment il avait été possible qu'en peu de jours il se fût trouvé en Haute-Silésie une armée allemande, toute équipée et prête au combat, sans que l'on eût vu le moindre signe d'une mobilisation, ne s'étonnèrent plus en apprenant l'existence d'une société secrète.
  • Les Réprouvés, Ernst von Salomon, éd. Librairie Plon, 1931, réédition 1951, p. 231


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :