H. P. Lovecraft

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
H. P. Lovecraft en 1915.

Howard Phillips Lovecraft (1890-1937) est un écrivain américain connu pour ses récits d'horreur, fantastiques et de science-fiction.

L'Appel de Cthulhu, 1928[modifier]

Les sciences, dont chacune tend dans une direction particulière, ne nous ont pas fait trop de mal jusqu'à présent ; mais un jour viendra où la synthèse de ces connaissances dissociées nous ouvrira des perspectives terrifiantes sur la réalité et la place effroyable que nous y occupons : alors cette révélation nous rendra fous, à moins que nous fuyions cette clarté funeste pour nous réfugier dans la paix et la sécurité d'un nouvel âge des ténèbres.
  • « L'Appel de Cthulhu » (The Call of Cthulhu, 1928), H. P. Lovecraft (trad. Jacques Papy et Simone Lamblin), dans Dans l'abîme du temps — Je suis d'ailleurs — La Couleur tombée du ciel, éd. France Loisirs, 2016  (ISBN 978-2-298-11308-2), p. 191


Le Monstre sur le seuil, 1937[modifier]

Il est vrai que j'ai logé six balles dans la tête de mon meilleur ami, et pourtant j'espère montrer par le présent récit que je ne suis pas son meurtrier.
  • Incipit de la nouvelle.
  • « Le Monstre sur le seuil » (The Thing on the Doorstep, 1937), H.P. Lovecraft (trad. Jacques Papy et Simone Lamblin), dans Par-delà le mur du sommeil, éd. Gallimard, coll. « Folio SF », 2002  (ISBN 2-07-042459-6), p. 65


Dagon[modifier]

C'est dans un état bien particulier que j'écris ces mots, puisque cette nuit je ne serai plus.
  • Dagon (1965), H. P. Lovecraft (trad. Paule Pérez), éd. Pierre Belfond, coll. « J'ai lu », 1969, Dagon, p. 5


La fin est toute proche. J'entends un bruit à ma porte.
  • Dagon (1965), H. P. Lovecraft (trad. Paule Pérez), éd. Pierre Belfond, coll. « J'ai lu », 1969, Dagon, p. 13


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :