Grzegorz Rosinski

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grzegorz Rosinski en 2007.

Grzegorz Rosinski, né le 3 août 1941 à Stalowa Wola en Pologne, est un illustrateur et dessinateur de bande dessinée polonais.

Citations[modifier]

Jean [Van Hamme] à une vision tellement claire de ce qu'il désire qu'il s'exprime toujours d'une façon excessivement simple, facile à comprendre. Celui qui n'a pas des choses une vision aussi limpide va utiliser un style compliqué, se complaira dans des disgressions inutiles, utilisera des expressions bizarroïdes.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 74
J'ai toujours évité d'être à la mode. Elle dure quelques jours, quelques mois, et puis on l'oublie au profit d'une autre. Jean, comme moi, était persuadé qu'il n'y a rien de plus durable que le classique.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 75
Je fais confiance au jugement de Piotr. Nous avons les même diplômes, mais sa formation artistique est peut-être plus solide que la mienne. Il évolue dans un milieu artistique par excellence, alors que moi je suis plus du côté des petits Mickey.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 75
J'aime de plus en plus les illustrations, et me sens fatigué à réaliser des planches. Je rêve de pourvoir peindre des doubles pages qui parsèmeraient les albums, comme nous l'avons fait pour Western avec Van Hamme. Je voudrais offrir ce genre de cadeaux aux lecteurs, mais, hélas, je suis de plus en plus lent.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 76
Je travaillais à l'hôpital sans savoir si j'allais avoir le temps de finir cette histoire. Ce fut terrible, la pire période de ma vie.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 76
Je traite mes personnages comme des acteurs. Si je trouve qu'ils jouent bien, je les garde, sinon, dehors.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 77
Je préfère toujours le livre à son adaptation en BD ou au cinéma. En refermant un livre, on en garde des images, donc nul besoin d'aller en chercher ailleurs.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 77
Je travaille, mais je perds aussi du temps, en lisant, regardant des films, dormant beaucoup. J'aime rester chez moi. C'est la meilleure façon de passer du temps.
  • En réponse à une question sur la date de sortie du tome 36 de Thorgal, Aniel.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 77
[La situation politique en Pologne] s'aggrave de plus en plus. Récemment, j'ai lu un document sur la carrière de Hitler et de sa bande, Goering et les autres. C'est exactement ce que je vois se dérouler dans mon pays natal. C'est triste.
  • « Thorgal, la quarantaine rugissante », Jean-Pierre Fuéri, Casemate, nº 110, décembre 2017, p. 77


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :